Comme prévu, Grégoire Munster a remporté à 19 ans le titre Junior lors du Rallye du Condroz, la dernière manche du Pirelli Junior Belgian Rally Championship. Le fils de Bernard Munster a rapidement eu la certitude de s’offrir la victoire finale au championnat.

« Nous sommes évidemment contents d’avoir remporté ce titre Junior, mon premier titre majeur au terme de ma deuxième saison en rallye, » explique Grégoire Munster, également vice-champion de l’ADAC Opel Rallye Cup en Allemagne. « C’était ma première saison avec une vraie R2. Ce titre n’était pas notre objectif principal, mais après notre victoire à Spa et grâce au soutien renforcé d’un nouveau sponsor, nous avons pu combiner cette campagne en Allemagne avec cette participation au Junior BRC. »  Pour le jeune étudiant, le Condroz était le 23erallye de la saison. Son titre a malheureusement été assombri par l’accident fatal qui a coûté la vie à Rik Vanlessen, son équipier chez BMA. Par respect pour la famille et les proches de Rik, le nouveau Champion Junior s’est retiré à l’issue de la 8e spéciale. À cet instant, il avait déjà signé 6 meilleurs temps de catégorie.

Tobias Brüls reprenait le flambeau sur une Peugeot 208 R2 louée auprès de Peugeot Deutschland après le vol de sa monture alignée par le team Chazel la veille du départ. Le pilote des Cantons de l’Est semblait bien parti pour s’offrir une deuxième victoire de rang quand il perdait deux minutes dimanche matin suite à un bris de flexible de frein. Un peu plus tard, il sortait de la route pour le compte. La victoire revenait ainsi à Gilles Pyck, qui s’offrait une très belle troisième victoire en Pirelli Junior BRC pour sa première participation au Rallye du Condroz. « Pour cette découverte du Condroz, nous avons roulé à notre propre rythme et cela a payé. Ce matin surtout, le parcours était assez piégeux et gras. Il fallait rester attentif. Cette victoire me ravit », souriait le pilote Peugeot, finalement 5e du Pirelli Junior BRC.

Niels Reynvoet amenait sa Ford Fiesta à la deuxième place : « C’était notre deuxième Condroz et nous savons que sur les spéciales rapides, notre Fiesta est un peu moins performante qu’une 208 R2. Cela n’avait aucun sens de vouloir en faire de trop ». La troisième place revenait à Thibaud Mazuin, qui progresse sur la Peugeot 208 R2. Le pilote de Namur a même signé ses trois premiers meilleurs temps en Pirelli Junior BRC. Valentin Vertommen a également réalisé un meilleur temps. La cinquième place est tombée dans l’escarcelle de Glenn Snaet, qui avait cassé samedi les goujons de roue de sa Peugeot en chauffant les pneus.

Championnat Junior (9/9) :1. Munster 77 points; 2. Dilley 50; 3. Brüls & Reynvoet 48; 5. Pyck 46; 6. Mazuin 39; 7. Vertommen 22; 8. Snaet 18; 9. Pacolet 6; 10. Lay; 11. Muylle 4.

Source: Com