Finalement huitième du classement général final, Xavier Baugnet avait le sourire à l’arrivée même s’il pouvait espérer un résultat encore meilleur. « Nous avons entamé la deuxième journée de course au septième rang. À mi-journée, grâce notamment à nos deux meilleurs temps, nous étions même remontés à la cinquième place. Mais avec une R5, il faut rouler sans arrêt à la limite pour être dans le coup. Et nous avons commis plusieurs petites erreurs, qui nous ont fait reculer au classement général. Mais c’est sans regret ; il fallait essayer et ne rien lâcher ! »

« Ce rallye au volant de la Citroën C3 R5 fut une très belle expérience. Jeudi soir, après nos essais, je me posais beaucoup de questions. Avec l’équipe, nous avons bien travaillé pour que je puisse trouver la confiance et le mode d’emploi de la Citroën C3 R5. Ce dimanche, nous avons bien davantage tutoyé la limite, ce qui est indispensable pour être dans le rythme des meilleurs. La trentaine de secondes perdue dans nos petites excursions hors de la route ce dimanche nous coûte un Top 5, mais cela ne nous empêchera pas de dresser un bilan positif de notre participation sur cette nouvelle Citroën C3 R5. »

Source: Com