Pour différentes raisons, il y avait un bon moment que nous ne nous étions plus installés à bord d’une Hyundai. Dès lors, cet essai programmé avec l’i30 Fastback était attendu avec impatience.  Nous n’en serons pas déçus… (Marc Lacroix)

 

Nouvelle version à l’allure de coupé à 4 portes, lancée voici peu en complément des berline hatchback 5 portes/ hayon et break Wagon lancés en 2017.

 

Design : Partie arrière spécifique, hauteur moindre, calandre plus basse et capot sensiblement allongé, telles sont les distinctions de la Fastback par rapport à ses sœurs.

 

Habitacle : Design classique et fonctionnel ; on apprécie la partie supérieure moussée de planche de bord.

 

La banquette arrière est prévue pour 3 passagers qui devront toutefois un peu se serrer ; ligne coupé oblige, la garde au toit n’est pas des plus favorables.

 

Finitions/ Equipement : Inspire (Prises AUX et USB, Système mains libres Bluetooth, Ordinateur de bord/ écran TFT 3.5″, verrouillage central à distance, DAW (Driver Attention Warning), système de surveillance de vigilance conducteur), Feel (Vitres arrière surteintées, encadrements vitres chromés, capteur de pluie, A/C automatique dual zone, chargeur GSM induction, système de navigation/ écran tactile 8″) et Shine (BCW (Blind-spot Collision Warning), surveillance angle mort, jantes alliage 18″ et 225/40R18, siège conducteur électrique avec 2 mémoires, ordinateur de bord/ écran couleur Supervision 4.2″ TFT).

 

Coffre : Capacité sensiblement plus généreuse que la moyenne et que celle de l’i30 hatchback ; seuil de chargement un peu haut, ce qui peut être gênant ; sous-plancher compartimenté (bien pratique).

 

Moteurs : Actuellement exclusivement proposée avec 2 blocs essence (3 cylindres 1.0-120 ch et 4 cylindres 1.4-140 ch). C’est ce dernier que nous avons essayé en boîte manuelle (DCT double embrayage 7 rapports optionnelle).

 

Sur la route : Agréable à conduire ; voulue plus dynamique que la berline, la Fastback reçoit des réglages un peu plus fermes, ce qui ne l’empêche pas de prendre un peu de roulis quand on la « bouscule » ; L’insonorisation n’a pas été peaufinée jusque dans les moindres recoins.

 

Moteur : Assez agréable dans l’ensemble ; pourrait être un rien plus souple en bas régimes (notamment au démarrage) ; performances largement suffisantes. Guidage de boîte OK.

Budget : Dès 22.499€ ; notre exemplaire d’essai : 28.9999€ (hors options)

 

A la tradition des constructeurs automobiles coréens, qui proposent toujours des véhicules bien équipés à des tarifs qui demeurent des plus compétitifs, Hyundai ajoute ici une compacte au design plutôt flatteur. Et même si les prix pratiqués ne sont plus ceux, très bons marchés, d’il y a quelques années, force est de reconnaître qu’une Hyundai d’aujourd’hui… n’est plus non plus une Hyundai d’il y a quelques années ! Une belle progression qui mérite largement d’être soulignée.