La Black Chili Driving Experience repart pour 3 ans

Trois ans après avoir lancé son concept ‘Black Chili Driving Experience’ en Espagne, Continental renouvelle l’opération, cette fois dans le Sud de la France. Avec quelques aménagements qui la rendent encore plus intéressante. Nous avons inauguré la nouvelle formule. (par Bernard Verstraete; photos Jeroen Peeters & Thibaut Miserque)

La Black Chili Driving Experience permet d’en prendre plein la vue au volant de voitures grisantes. (photo Th. Miserque)

Gorges du Verdon, Lac Ste-Croix, Route des Crêtes, village perché, route en corniche, Route Napoléon, Ramatuelle, Pré-Alpes d’Azur, Cannes… ça vous parle? Si vous n’avez pas encore découvert ces merveilles, nous ne pouvons que vous conseiller le voyage. Et plus particulièrement d’une façon originale. Car en tant que passionné de belles voitures, vous aimez sans doute les balades dynamiques. Si on vous dit Audi RS3, BMW M 240i cabriolet, Mercedes C43 AMG Cabriolet, Porsche Boxster, Tesla Model S et, accessoirement, Range Rover Velar, votre cœur se met sûrement à battre plus vite. Ce sont là les ingrédients rassemblés par Continental dans son concept revisité ‘Black Chili Driving Experience’.

Un excitant panel de voitures haut de gamme.

Succès grandissant

Le champ d’action de Continental dépasse aujourd’hui largement le domaine du pneu.

Le but du manufacturier allemand au travers de cette opération est de renforcer son image de marque en général, de s’affirmer davantage encore comme marque ‘premium’, de s’imposer comme premier choix en matière de pneus et de faire découvrir ses autres activités. L’investissement se justifie puisque la ‘Black Chili Driving Experience’ rencontre un succès sans cesse grandissant. En 2015, année de son lancement en Espagne, elle a attiré un peu moins de 1000 participants. L’année suivante, ils étaient plus de 1500. L’an dernier, quelque 2500. Cette année, pas moins de 4750 teams ont posé leur candidature pour participer au concours.

Les retombées sur les réseaux sociaux ont évidemment suivi le mouvement au point qu’aujourd’hui, environ un million de personnes sont touchées chaque semaine par l’opération. Celle-ci est ainsi devenue un des trois vecteurs principaux de communication et de promotion de Continental, avec son engagement en cyclisme (où la marque est considérée comme LA référence par les cyclotouristes) et son projet Vision Zero, qui a pour but d’arriver à une circulation exempte d’accidents, grâce notamment aux diverses technologies développées par Continental Automotive.

Omniprésent du pneu à la pédale de frein

« Du pneu à la pédale de frein, Continental veut être omniprésent, » explique Patricia Esparza Alonso, PR et Product Manager pour le Benelux. « Depuis de nombreuses années déjà, Continental propose ainsi divers composants, surtout axés vers la sécurité. Ceux-ci sont notamment produits dans notre usine de Malines, qui a reçu en 2015 le label ‘Factory of the Future’, distinction valable 3 ans et qui vient d’être renouvelée. L’usine belge a commencé par produire le système Teves, puis l’ABS. Aujourd’hui, elle produit des ESP, des capteurs de vitesse de roue et des valves. »

Un ESP de Mercedes produit à Malines.

Le groupe Continental développe aussi la technologie de contrôle dynamique d’assiette, des capteurs de pression des pneus, des capteurs de vitesse des roues, etc. Et ça va bien plus loin avec des systèmes de conditionnement d’air, l’électronique intégrée aux sièges (BMW), la suspension à air et l’intérieur ‘Vegan’ de la Tesla Model S, le système d’injection directe d’essence et les combinés d’instruments de la Porsche Boxster et même… ses lave-phares…

Au fil des pauses prévues dans des endroits plus impressionnants et pittoresques les uns que les autres, les heureux participants aux sessions de la ‘Black Chili Driving Experience’ seront informés sur ces activités méconnues de Continental, ainsi que sur le projet ‘Vision Zero’ et sur diverses caractéristiques et qualités des pneus Continental.

Andreas Krause, Chef de la Division pneus UHP (ultra high performance) de Continental, s’est ainsi fait un plaisir d’essayer de nous expliquer le concept très technologique du mélange ‘Black Chili’. Pour être bref, disons que les ingénieurs « allemands » ont trouvé qu’ils obtiennent de bien meilleurs résultats en combinant de longues et courtes chaînes de polymères, qui s’adaptent aux modes de conduite. Le mélange ‘Black Chili’ présente l’avantage de bien refroidir et de se montrer particulièrement silencieux sur autoroute, et de bien travailler dans les courbes et au freinage pour offrir un maximum de grip. Le ‘Cool Chili’ procure de son côté une grande efficacité en hiver, tandis que le ‘Green Chili’ réduit la résistance au roulement et, par conséquent, la consommation.

 

Continental veut offrir en permanence les meilleurs pneus du marché.

Une usine de pointe à Korbach

Andreas Krause est aussi très fier de présenter le nouveau centre de production HPTC construit par Continental à Korbach (Allemagne): « Grâce aux moyens de production dont nous disposons là, nous pouvons varier les mélanges et les consistances de gommes jusque dans certaines parties de la bande de roulement ou des flancs, comme aucun de nos concurrents ne peut à ma connaissance le faire, » nous a-t-il confié. « En maîtrisant notamment mieux les températures de fabrication, nous obtenons une plus grande stabilité dans la production. L’avantage du centre de Korbach est qu’il peut traiter de petits volumes de production, qu’il est très flexible et permet un haut niveau de traçabilité. La technologie de ce centre nous permet de mieux comprendre les subtilités de la production des pneus. »

Des pauses à la fois agréables et instructives.

Il faut dire que le monde du pneu évolue très vite ces dernières années. A la base, le pneu devait seulement porter le véhicule. Ensuite, on a apprécié qu’il serve le confort. Depuis quelques décennies, on lui demande d’offrir de plus en plus d’adhérence et de performances. Dans les années 70, la vitesse de pointe des berlines « sportives » ne dépassait guère 200 km/h. Elles étaient équipées de pneus 165 ou 175/80R14. La Porsche 911 de 1973 était chaussée en 215/60 VR15.

 

« Les 5 dernières années, les ventes de pneus de 21 et 22″ enregistrent une progression à deux chiffres, » ajoute Andreas Krause. « Les exigences en termes de précision de direction, de vitesse, de géométrie, de température et de performances sont toujours plus élevées. Certains modèles Porsche sont équipés de série de pneus semi-slicks. Dès lors, la règle du département R&D de Continental est de proposer des pneus qui soient constamment les meilleurs de leur catégorie. Pour cela, nous commençons à concevoir un nouveau pneu dès que sa génération précédente arrive au sommet. Le tout nouveau SportContact 6 est ainsi supérieur au 5 en comportement sur sol humide, en longévité et sur le plan sonore. »

Des paysages à couper le souffle

C’est l’occasion de découvrir et mesurer ce haut niveau de performance et de technologie que Continental Belux veut donner aux participants à la ‘Black Chili Driving Experience’, un concept de marketing ‘live’ unique dans le domaine de l’industrie. Le panel de voitures utilisé est évidemment idéal pour montrer les qualités des pneus UHP (Ultra High Performance) de Continental. L’opération s’adresse aux distributeurs de la marque ainsi qu’aux clients. Le concept est une telle réussite qu’il a séduit de nombreuses autres filiales de Continental.

Le concept repose donc sur une région extrêmement attrayante, des routes pittoresques, des paysages contrastés, des sportives exclusives, les pneus Continental UHP, des pauses agréables et des hôtels de standing. Des hôtels car, contrairement à la première mouture du BCDE, qui était dessiné sous forme de boucles revenant toujours au même endroit, les participants vont cette fois d’étape en étape. Du point de départ à Mougins, ils se rendent le premier soir à Moissac-Bellevue, pas loin du Lac Ste-Croix, le lendemain à Tourtour (un des plus beaux villages de France) pour terminer à Cannes. Au programme, trois balades de respectivement 190, 213 et 167 km, riches en paysages à couper le souffle et sur des routes faites pour offrir un maximum de plaisir de conduite. Ici, il n’est toutefois pas question de vitesse et encore moins de chrono. Dans une région aussi touristique, on n’est jamais seul sur la route et la prudence s’impose donc.

12 teams pour le Black Chili Challenge

Un road book ‘papier’ très bien présenté.

Pourtant, les participants s’affronteront dans le ‘Black Chili Challenge’, un jeu sur iPad destiné à faire connaître la technologie et les produits de Continental, mais aussi à développer l’esprit d’équipe. Au fil des haltes, 12 challenges seront à relever. Chaque équipe marque des points dans chaque jeu et peut en gagner davantage sur base de quelques critères évalués par les organisateurs. Le ‘team spirit’, la conduite responsable, l’Eco Drive avec la Tesla Model S (électrique) et le respect du timing et des instructions seront les aspects influençant les résultats.

Pour ce qui est du concours « grand public », l’appel à candidatures a lieu chaque année en avril-mai. Cette année, 4750 teams se sont inscrits et ont participé aux épreuves ‘online’. 24 d’entre eux de chaque régime linguistique ont été invités pour la sélection finale qui s’est déroulée le week-end dernier sur une piste des Pays-Bas. Deux fois 12 teams sont ainsi retenus, qui seront invités à participer gratuitement au ‘Black Chili Challenge’. L’espoir de Continental est de générer un ‘Black Chili Virus’ grâce à ces ambassadeurs à vie de la marque, dont on attend un large impact sur les réseaux sociaux avant, pendant et après cette ‘Black Chili Driving Experience’.

Intéressé par une prochaine participation? Visitez le site https://www.blackchili.be/fr

Des hôtels de standing pour cette Black Chili Driving Experience.