L’attention se tourne maintenant vers le Qatar Cross Country Rally (21-26 février) qui marque le début de la Coupe du monde des rallyes de cross-country.

Après trois journées de course, le héros national Nasser Al Attiyah continue de mener son épreuve à domicile. Le Qatari est en quête d’une sixième victoire au Rallye Cross Country du Qatar. Lui et son copilote Matthieu Baumel remportent leur troisième victoire d’étape consécutive aujourd’hui, mais n’étendent que très peu leur avantage sur les 351,98 kilomètres de la section compétitive. Ils mènent maintenant leurs coéquipiers Toyota Yazeed Mohammed Al Rajhi et Dirk Von Zitzewitz de 9’52 ». Le pilote saoudien passe devant le champion en titre Jakub Przygonski dans la section, mais les rivaux ne sont séparés que par 54 secondes après presque sept heures et demie de compétition.

La troisième étape de dimanche est la plus longue de l’épreuve et propose un mélange de pistes rocailleuses difficiles, de dunes et de schénanthe (herbe à chameau) sur la section qui commence au sud-ouest de Doha. Al Attiyah, encore une fois premier partant, démarre la journée avec un peu plus de huit minutes d’avance sur Przygonski et reste invaincu sur les quatre contrôles suivants. Après trois heures et demie de pilotage épuisant, soit plus de trois jours de Championnat du Monde des Rallyes de la FIA, Al Attiyah est de retour au bivouac, satisfait de sa journée dans le cockpit. « C’était une bonne journée bien que difficile peu après le départ, dans les dunes, et la navigation était compliquée. Mais nous n’avons pas commis d’erreurs, » dit-il. « Nous avons essayé de tout donner dans des endroits où les sensations étaient bonnes, mais il faut aussi préserver la voiture. Nous n’avons pas fait d’erreurs de navigation, juste une crevaison en fin d’étape, mais nous avons réussi à finir correctement. »

Al Rajhi passe en deuxième position, mais le pilote saoudien n’a que 54 secondes d’avance sur Przygonski. Il gagne quelques minutes sur la pole au début de l’étape pour frôler les 19 secondes, mais ce n’est que dans le dernier tronçon qu’il parvient à passer devant son rival, malgré une crevaison. Przygonski admet avoir perdu du temps à la fin de l’étape, mais il a tenu un bon rythme et une bonne vitesse, et il a abordé la longue section poussiéreuse et sans problème.

Vladimir Vasilyev est quatrième au volant de la BMW X3CC, 23 minutes derrière le trio de tête, mais heureux d’être de retour au bivouac après un problème mécanique et une crevaison dans la section. Il a 47 minutes d’avance sur Yasir Hamad Seaidan qui connaît les mêmes difficultés dans la Mini. Miroslav Zapletal se hisse à la sixième place du classement général aux dépens d’Eugenio Amos, qui s’arrête au début de la section alors qu’il ne se sent pas bien. Zapletal subit également une crevaison et quatre petites erreurs de navigation, et a plus d’une heure d’avance sur Bernhard Ten Brinke, qui abandonnait hier sur des crevaisons et une direction cassée. Son rallye ne s’est pas beaucoup amélioré aujourd’hui, lui et son copilote Tom Colsoul se sont égarés et ont perdu 36 minutes face aux leaders sur la section. Ils sont néanmoins septièmes au classement général.

Reinaldo Marques Varela reste en tête de la catégorie T3 dans son Can-Am Maverick et est huitième au classement général, avec près de deux heures d’avance sur son rival de la catégorie, Fedor Vorobyev, dans une voiture similaire. Khalid Faraj Al Mohannadi est 10e au volant de la Polaris PZR tandis que Camelia Liparoti, la seule dame qui participe au rallye, est 11e dans sa Yamaha YZX T3. Mohammed Al Meer est à la 12ème place et mène maintenant la T2 dans son Toyota Landcruiser.

L’étape de lundi est la seule à comporter deux sections sélectives. Les équipages quittent la Lusail Sports Arena pour la première étape de 227,99 kilomètres avant qu’une courte section de route ne les amène à l’avant-dernière section de 121,41 kilomètres.

Rallye Cross Country du Qatar – Classement provisoire après la manche 3 (16:00 heure locale)

  1. Nasser Saleh Al Attiyah/Matthieu Baumel – Toyota Hilux – 7hr 12min 42sec
  2. Yazeed Mohammed Al-Rajhi/Dirk Von Zitzewitz – Toyota Hilux Overdrive – 7hr 22min 34sec
  3. Jakub Przygonski/Timo Gottschalk – John Cooper Works Rally – 7hr 23min 28sec
  4. Vladimir Vasilyev/Konstantin Zhiltsov – BMW X3CC – 7hr 47min 10sec
  5. Yasir Hamad Seaidan/Laurent Lichtleuchter – X-raid Mini – 8hr 34min 47sec
  6. Miroslav Zapletal/ Marek Sykora – F150 Evo – 9hr 00min 34sec
  7. Bernhard Ten Brinke/Tom Colsoul – Toyota Hilux Overdrive – 10hr 02min 17sec
  8. Reinaldo Marques Varela/Gustavo Souza Gugelmin – Can-Am Maverick – 10hr 21min 56sec
  9. Fedor Vorobyev/Kirill Shubin – Can-Am Maverick – 12hr 11min 11sec
  10. Khalid Faraj Al Mohannadi/Minaudier Loic – RZR – 12hr 39min 22sec

Avec Com