Il y a quelques jours, le jeune Bruxellois Dean Rimbert faisait partie des animateurs du Le Mans Motor Cup, organisé par HVM Racing, sur le Circuit Bugatti. Le gaillard, qui vient de fêter son 28eme anniversaire, a plutôt brillé.

Le week-end se composait de 2 séances d’essai libre, une séance d’essai officiel, une qualification et deux courses avec résultat de la première pour définir la grille de la course 2.

Pour la première séance d’essai, Dean apprend le circuit calmement car la piste était très froide. En fin de séance, il s’aperçoit qu’un soufflet de cardan est déchiré et qu’il y a de la graisse partout. La deuxième séance d’essai étant très rapprochée, il doit faire l’impasse dessus. Lors de la 3ème séance d’essai, Dean accélère le rythme et réalise de superbes temps.
Chaussé de pneus usagés, il réalise évidemment un temps moins bon en qualification à cause d’une pression trop haute. Il signe néanmoins le deuxième temps mais dans les derniers tours, l’auto a quelques ratés moteurs en raison d’un alternateur en panne. N’ayant pas de pièces de réserve en stock, il doit se reposer sur la batterie et espérer que ça tienne.

Dean prend un superbe envol au départ de la course 1 et prend la tête de la catégorie. A cause de ses vieux pneus, il doit finalement laisser filer la victoire en restant quand même juste derrière le leader. Dans le dernier tour, l’auto commence à avoir des petits ratés moteurs. Néanmoins, une 2ème place à l’issue d’une très belle course avec le meilleur temps du week-end qui plus est.

Les ratés s’aggravent lors de la Course 2, notamment dans les virages à droite. Plutôt embêtant sur le Bugatti.
Dean prend quand même le départ et arrive à prendre le meilleur sur le leader de sa catégorie. Malheureusement, les ratés l’obligent de repasser par les stands. On s’aperçoit que le câble du capteur papillon est proche de l’échappement. Guy, le père de Dean, le déplace. Bonne pioche car les ratés se sont évanouis ! Dean finit donc la course 2ème de sa classe, très heureux de monter sur ce podium mythique du Mans et également content des performances réalisées en vue de 2021.

Dean félicite Gilles Renoult pour ses deux victoires, son papa Guy qui l’aide énormément pour qu’il puisse rouler ainsi que sa maman, sans oublier Phénix compétition pour la préparation de la voiture et les infos sur la piste avant le meeting. Citons aussi Claude Thetiot, instructeur de pilotage et ami qui lui a donné quelques conseils en visionnant ses vidéos, Herve David Racing pour ses conseils également, GF Racing Team d’être toujours là pour écouter son ressenti et l’encourager, son ami Thierry Pont qui n’a pas compté son temps pour trouver le problème ainsi que Presta’Top pour avoir aidé à pousser la voiture pour ne pas utiliser le démarreur, Nadège Robillard qui travaille au collège à la tour de contrôle pour les photos et sa bonne humeur. Et, enfin, le Crac qui nous permettent de nous entraîner en Belgique sur plusieurs circuit lors de leurs Track Days.

Il devrait rester une course cette année pour Dean avec sa BMW E30 318is à Zolder du 4 au 7 novembre en Belcar Historic.