Le Championnat de France FIA F4 2018 s’est conclu dimanche 14 octobre au Paul Ricard, circuit où Caio Collet a remporté en février dernier le Volant Winfield. Huit mois plus tard, jour pour jour, le jeune espoir brésilien s’empare de son premier titre en monoplace !

« Tous les pilotes qui sont montés sur les trois podiums de cette dernière manche du Championnat de France F4 au Castellet faisaient partie de la promotion 2018 du Volant Winfield, a commenté Anne-Charlotte Remy, Directrice Générale de la Winfield Racing School. Ugo De Wilde, Théo Pourchaire, Adam Eteki, Pierre-Louis Chovet et Théo Nouet étaient tous présents en février. De plus, huit des 10 premiers au classement général du championnat sont issus de Winfield ! »

Au final, Caio Collet (16 ans), vainqueur du Volant Winfield, remporte le Championnat de France F4 FIA et Théo Pourchaire (15 ans), lauréat du Trophée Winfield décerné au jeune pilote le plus méritant, s’impose au Championnat F4 Junior.

« Nous pensons que le stage suivi par ces jeunes pilotes en début d’année dans le cadre du Volant Winfield a vraiment été bénéfique, poursuit Anne-Charlotte Remy. Tous les pilotes qui ont impressionné le jury au mois de février sur le circuit du Paul Ricard ont vraiment le potentiel que nous avions détecté. »

Caio Collet et Théo Pourchaire ont totalement dominé cette saison : sept victoires, sept pole positions et 13 podiums pour le Brésilien. Plus de 15 victoires dans la catégorie Junior pour le Français, et plusieurs podiums au classement général.

« Grâce à la formation Winfield, nous sommes extrêmement fiers d’avoir participé à l’éclosion de tels talents, a commenté Frédéric Garcia, Président du Winfield Group. Il est de plus remarquable que tous les pilotes du Championnat de France F4, issus de la sélection Winfield, ont obtenu des podiums ou des victoires, comme Arthur Leclerc, Esteban Muth, O’Neil Muth et Alessandro Ghiretti.

A l’heure du bilan, nous avons également une pensée pour Stuart White, vainqueur à Spa sous les couleurs Winfield et en passe de remporter le Championnat de Formule Ford 1600 en Afrique du Sud. Ce titre va lui permettre de participer au « Road To Indy shootout » à Phoenix, Etats-Unis, en décembre. Ceci confirme que la promotion Winfield 2018 était un cru exceptionnel ! »

A l’heure où la plupart des grandes épreuves du calendrier karting 2018 sont terminées, la Winfield Racing School reste assurément la meilleure solution pour découvrir la F4 en vue de 2019, avec notamment des stages de pilotage programmés tout au long de l’automne et de l’hiver.

« Nous souhaitons bonne chance pour la prochaine saison à tous les pilotes issus de la promotion Winfield 2018, a ajouté Anne-Charlotte Remy. Nous nous tournons maintenant vers le futur, en accueillant et formant de nouveaux futurs champions lors du prochain Volant Winfield 2019. »

D’ici là, Clayton Ravenscroft (16 ans), deuxième de la Finale Internationale karting IAME au Mans, catégorie Senior, et qui vient de gagner une journée d’essais, s’installera bientôt dans le cockpit de l’une des Mygale Renault F4 de la WinfieldRacing School.

Source: Com