Denis Dupont n’a pas connu la réussite qu’il espérait à l’occasion du 2e meeting FIA WTCR sur le circuit du Hungaroring. En proie à des soucis techniques, le membre du RACB National Team a également constaté que la balance de performances n’était pas favorable à l’Audi RS 3 LMS sur ce tracé tortueux. 

Après des essais fructueux sur le tracé hongrois cet hiver, notre compatriote pensait tirer profit de sa connaissance du circuit pour se mêler à la bagarre dans le peloton de ce championnat très disputé. «Hélas, j’ai été confronté à pas mal de pépins mécaniques qui ne m’ont pas permis de tirer la quintessence de ma voiture », racontait le Belge.

«Par ailleurs, nos Audi ont été handicapées tout au long du week-end par une balance de performances peu favorable. De mon côté, j’ai tenté à plusieurs reprises d’aborder les courbes différemment : par un style très coulé ou en force et, à chaque fois, le chrono n’était pas bon. Nous manquions clairement de vitesse. Comme j’étais relégué à l’arrière du peloton et qu’il est très difficile de dépasser sur cette piste, je n’ai pu faire mieux qu’une 21e place. Bref, j’attends des jours meilleurs.»

 

«Je comprends la déception de Denis qui veut démontrer sa valeur mais il convient de relativiser », analyse Marc Duez, le coach du RACB National Team. « On sait que la BOP sera revue pour le 3e meeting. Les deux premiers se sont déroulés sur des pistes très sinueuses. Le prochain rendez-vous aura lieu sur le Nürburgring à la mi-mai. Je suis persuadé que les Audi RS 3 LMS s’y sentiront plus à l’aise et que Denis y sera performant. »