Une semaine après le Nürburgring, c’est à Zandvoort que Denis Dupont pilotera l’Audi RS 3 LMS. Un circuit que le représentant du RACB National Team en FIA WTCR connaît très bien et sur lequel il avait triomphé voici deux ans.

Photo Gérard t’Serstevens.

Après l’Allemagne, les Pays-Bas. Un meeting que Denis Dupont attend avec impatience. «De toutes les pistes empruntées cette saison, c’est Zandvoort que je connais le mieux», souligne le jeune Belge. «Par deux fois, le TCR Benelux a visité les installations néerlandaises. Je garde d’ailleurs un souvenir ému de notre engagement en 2016 puisque nous y avions signé notre première victoire sous les couleurs du RACB.»

De quoi aborder le meeting hollandais avec optimisme ? «En mars, nous avons effectué des tests sur cette piste. A l’époque, elle était détrempée. Ce qui devrait nous mettre à l’aise si la météo est à la pluie. On sait que le temps change vite sur le littoral de la Mer du Nord. En outre, ce tracé, composé essentiellement de longues courbes, devrait convenir à l’Audi RS 3 LMS. Mais on sait aussi combien la balance de performance joue un rôle important dans notre championnat. Une chose est sûre: je donnerai le maximum. Nous allons évoluer devant des milliers de spectateurs enthousiastes. Assurément l’un des rendez-vous les plus populaires de la saison. Avec le Nürburgring, la semaine dernière, c’est aussi le meeting le plus proche de la Belgique. Je sais que de nombreux fans vont faire le déplacement. »

Photo Gérard t’Serstevens.