Après un coup d’envoi réussi à Mariembourg, la IAME Series Benelux fait escale au Karting de Spa-Francorchamps ce week-end pour son deuxième rendez-vous de l’année. L’occasion pour les leaders actuels de creuser l’écart par rapport aux battus du premier round… ou la possibilité pour ces derniers de remettre les pendules à l’heure avant d’entamer la seconde partie de saison. Une chose est sûre : avec plus de 180 kartmen engagés, il va y avoir du sport dans les Ardennes !

Si l’ouverture de la IAME Series Benelux a connu un franc succès les 10 et 11 mars à Mariembourg, la deuxième des quatre manches de cette compétition vaudra elle aussi le détour sur la piste du Karting de Spa-Francorchamps ! Répartis dans six catégories, ce ne sont pas moins de 188 pilotes – venant pratiquement des quatre coins de l’Europe – qui se tireront la bourre tout au long du week-end.

Les choses sérieuses débuteront réellement samedi avec les essais qualificatifs et la première Manche qualificative de chaque catégorie dès 14h15. Le lendemain, les concurrents prendront part à leur seconde joute qualificative entre 9h40 et 12h40. Place ensuite aux six Finales qui désigneront les grands gagnants du jour à partir de 14h00.

Iame Series Benelux

X30 Senior : Van Splunteren, l’homme à battre

Avec 68 inscrits pour seulement 34 places en Finale, la catégorie reine X30 Senior (14-30 ans) sera une fois de plus très disputée ! Auteur d’un parcours sans faute, Joey Van Splunteren a fait forte impression à Mariembourg. À Francorchamps, le Néerlandais de 26 ans – qui a depuis remporté le IAME International Open – sera donc l’homme à battre. Le devancer sera évidemment l’objectif de Corentin Collignon, son dauphin au championnat. Vainqueur sur cette piste il y a un an, le Français ambitionne clairement de réitérer l’exploit. Troisième de la Finale sur le Karting des Fagnes, William Godefroid compte bien ne pas se laisser marcher sur les pieds tout comme Elie Goldstein, un « rookie » en X30 Senior dont la pointe de vitesse a été remarquée lors du premier round. Le régulier Rens Van Pelt voudra aussi se démarquer alors que des garçons comme l’expérimenté Olivier Palmaers, Mattéo Raspatelli ou le Français Franck Chappard, champion en titre, auront à cœur de se relancer dans la course à la couronne ! Enfin, qu’ils s’appellent Aurélien Dasseleer, François-Xavier Venet ou Christopher Chany, ils ont tous les capacités pour venir s’intercaler aux avant-postes. On notera aussi la présence d’O’Neill Muth, qui participe en parallèle au Championnat de France de Formule 4 et pourrait venir dynamiter le peloton.

X30 Master : quand le chat n’est pas là, les souris dansent…

A Mariembourg, il avait empoché les 40 points au terme des Manches qualificatives avant de remporter la Finale haut la main. Privilégiant un programme international, le Champion de Belgique en titre Fabien Kieltyka sera le grand absent de ce rendez-vous spadois dans la catégorie X30 Master (plus de 25 ans ou plus de 75 kilos) ! L’occasion rêvée pour ses adversaires de retrouver le chemin de la victoire… Le Français Wilfried Lecarpentier étant absent également, c’est le duo belgo-français Justin Bonnes-David Chenillot qui a les faveurs des pronostics. Alors qu’ils possèdent le même nombre d’unités, les deux pilotes ont un objectif identique : prendre les rênes du championnat ! A cette lutte, il faudra sans doute ajouter le revenant Hubert Bauthier, en embuscade au classement provisoire, ainsi que l’Allemand Sebastian Voges, Jan Van Assche et le Français Jonathan Wemaux.

Iame Series Benelux

X30 Super Shifter : qui pour battre Piirimägi ?

A l’image de la classe X30 Master, la catégorie X30 Super Shifter des karts à boite de vitesses de 175cc (accessible à partir de 15 ans) aura été à sens unique il y a six semaines. L’Estonien Sten Dorian Piirimägi avait en effet démontré toute sa science du pilotage en engrangeant le maximum de points au terme du week-end d’ouverture. Le lauréat du IAME International Open pourra-t-il conserver une telle suprématie ? Ses concurrents espèrent évidemment que non… Actuellement deuxième du championnat, l’Anversois Stephen Van Ginneken meurt d’envie d’inverser la tendance, tout comme Sam Claes, grand perdant à Mariembourg suite à son abandon en Finale. De son côté, le Néerlandais Roy Bakker voudra faire honneur à son statut de champion en titre en retrouvant la plus haute marche du podium. Attention aussi à Christof Huibers, poleman (puis malchanceux…) à Mariembourg, et aux outsiders que sont Thomas Vansteenberghe, Cédric Collaers ou encore Fréderic Op de Beeck. Car tous ont un bon coup à jouer !

X30 Junior : Lévêque peut-il conserver son leadership ?

En X30 Junior (12-15 ans), l’ouverture de la saison de la IAME Benelux Series a offert un beau duel européen ! La preuve : au cumul des points obtenus lors des Manches qualificatives puis de la Finale, le Français Enzo Lévêque occupe la première place du classement provisoire. Il devance le récent vainqueur du IAME International Open, l’Anversois Sam Balota, et le Britannique Ben Fayers. Avec seulement 6 points d’écart entre ces trois-là, nul doute que cela va encore chauffer ce week-end ! Surtout que, derrière eux, 33 autres concurrents veulent briller. Parmi eux, le Belge Valon Janssen et le pilote d’outre-Quiévrain Victor Bernier n’ont pas dit leur dernier mot. Respectivement deuxième et troisième de la Finale à Mariembourg, ils incarnent une réelle menace pour les trois leaders. Mais dans cette catégorie toujours très relevée et animée, Loïs Delbart, Zacharias Ripley, Gilles Stadsbader ou encore Noah Maton pourraient aussi tirer leur épingle du jeu. De son côté, Alessandro Tudisca voudra confirmer sa médaille d’argent décrochée lors du IAME International Open.

Iame Series Benelux

X30 Cadet : les paris sont ouverts

Après le premier rendez-vous de la IAME Series Benelux, difficile de pointer un seul favori dans la classe X30 Cadet (10-13 ans). Mathématiquement, Mathias Focan (73 points) est pourtant leader de la compétition, mais il ne possède qu’une unité d’avance sur Olivan Fayt et trois sur le Luxembourgeois Maxime Furon-Castelain, victorieux lors de la Finale inaugurale. C’est donc sur ce trio qu’il faudra compter pour la victoire à Spa. À moins que Lucas Taelman et Nolhan Rairoux ne trouvent la parade pour s’imposer… Après un début de campagne mi-figue, mi-raisin, le Néerlandais Youri Bonte espère quant à lui faire parler son année d’expérience pour redresser la barre tandis que Victor Louis voudra concrétiser sa rapidité en succès dans l’enceinte du plus beau circuit du monde !

Mini : tous en chasse derrière Ottink

Pas de doute, la classe des Minis (7-11 ans) s’annonce des plus passionnantes à suivre ce week-end avec 32 apprentis pilotes au départ ! Leader actuel du classement provisoire, Nathan Ottink sera la cible de toutes les attaques à Francorchamps. Mais la tâche du Néerlandais sera loin d’être aisée face à une forte délégation en noir-jaune-rouge emmenée par Aaron Ferrazzano, Jordi Drees, le champion 2017 Kimmy Abraham et Amaury Meertens. Dans ce peloton toujours très compact, on pourrait aussi voir émerger Sacha Van’t Pad Bosch, Horion Van Waes ou encore Angelo Meli, lesquels ont démontré une pointe de vitesse certaine il y a un mois et demi d’ici. Voilà qui augure de belles passes d’armes !

Photos : Pascal Verheuge