En jetant leur dévolu sur une région aussi attrayante que celle de Vresse-sur-Semois, les forces vives de DG Sport savaient que la 1ère édition du South Belgian Rally serait caractérisée par un parcours de très grande qualité, privilégiant des spéciales naturelles à souhait, faites de portions rapides ou plus techniques, de montées, de descentes, bref, de quoi combler les amoureux de pilotage et de spectacle ! Comme annoncé, ce sont  trois boucles de quatre spéciales qui figurent au programme des concurrents BRC et HBRC, soit 150 kilomètres contre le chrono, tandis que les annexes VHRS et Critérium auront lieu sur deux boucles seulement, soit une centaine de kilomètres décisifs.

Autant l’avouer, au moment de fixer le tracé du South Belgian Rally, Bernard Herman et Florian Jupsin avaient la banane. Et aussi l’embarras du choix. Ce qui aboutit à quatre spéciales pour grands garçons, à savoir Gedinne, Bohan, Oizy et Bellefontaine.    Et c’est par les 12 kilomètres de Gedinne que les festivités débuteront, avec un départ donné à l’extrémité du fameux circuit de Gedinne, bien connu des motards, pour un périple à travers les villages de Patignies, Malvoisin et Sart-Custinne, puis une arrivée à Rienne. « Il s’agit clairement d’une spéciale typique, vallonnée avec une descente pour les gros cœurs explique Florian Jupsin. C’est en général assez rapide, et les premiers écarts seront marqués… »   

Cap ensuite sur les 8,6 kilomètres de Bohan, avec un tronçon prenant la direction de l’ancien camping des Dolimarts. Après un jump façon ‘Finlande’ mais sur asphalte, cap sur le village de Bagimont, pour ensuite gagner une portion de type course de côte avec un asphalte en excellent état, et une arrivée à Pussemange, à un jet de pierre de la frontière avec la France.

Après un passage par le centre de Vresse-sur-Semois où les concurrents pourront procéder au refueling, ce sont deux spéciales bien connues du Rallye de la Semois qui figurent au programme. A commencer par Oizy et ses 10 kilomètres. Les bolides avaleront les routes passant par Gros-Fays et Cornimont pour prendre la direction de Vivy. « Là, on est clairement en présence d’une spéciale en deux temps, commente Bernard Herman. Avec une première partie plutôt rapide, et une seconde plus sinueuse. Bref, c’est varié et terriblement sélectif… »

Last but not least, Bellefontaine et ses presque 19 kilomètres débutera par une petite partie show au départ de Monceau-en-Ardenne. Ensuite, c’est en ligne en direction de Petit-Fays, avec au programme la descente de la course de côte de Vresse-sur-Semois, direction Orchimont, pour remonter vers Con’rade puis une nouvelle descente vers Membre ! « Un final où ça tourne tout le temps, sourient Florian Jupsin et Bernard Herman. Les équipages devront avoir de bonnes notes pour espérer tirer profit d’une telle spéciale. »   

A l’issue d’un Regroup, les bolides rejoindront l’assistance située rue de Petit-Fays, sur la N914, avant un nouveau passage sur le podium installé à proximité immédiate de l’administration communale de Vresse-sur-Semois. Et ce sera reparti pour une nouvelle boucle synonyme de sensations fortes…

Source: Com