Lors du prochain Zolder Superprix, quelque quarante Ford Fiesta ST-Line en configuration Cup pourront être admirées, joliment réparties en un front belgo-luxembourgeois et une délégation néerlandaise. Avec l’avènement de la Ford Fiesta Sprint Cup, c’est une solution idéale à une demande de championnat sprint abordable qui a pu être trouvée dans les plats pays. A l’avant-veille du premier rendez-vous belge, Dick van Elk, l’homme qui se cache derrière l’arrivée de cette nouvelle Cup, donne son point de vue.

Rebobinons le film depuis le début. Comment est née l’idée d’une Ford Fiesta Sprint Cup ?

“Nous connaissons tous le paysage du sport automobile actuel, qui offre le choix entre des courses sur de longues distances, avec trois ou encore plus de pilotes qui se partagent la même auto, ou du sprint à l’état pur façon TCR, pour lequel il convient d’avoir à la fois de l’expérience et des moyens importants. Il y avait donc de la place pour quelque-chose de totalement nouveau. La Ford Fiesta Sprint Cup s’adresse de manière spécifique aux jeunes Belges, Hollandais et Luxembourgeois, qui, au sortir du karting ou de courses club, sont à la recherche d’une formule professionnelle, compétitive et surtout abordable.’’

A-t-il été question de ne commencer qu’en 2019 ?

“Oui, dans la mesure où les premiers contacts ont dû avoir lieu aux alentours du mois de novembre, et à cet instant, nous ne savions pas réellement ce qu’on attendait de nous. Comme nous voulions un concept très proche du modèle Ford Fiesta ST-Line de série – seul l’habillage intérieur étant retiré, la suspension renforcée et le moteur de 140 chevaux pourvu d’un update – la construction de la flotte de Fiesta par DVB et Intrax a demandé moins de temps qu’il en aurait fallu pour le développement d’une toute nouvelle voiture full compétition. Raison pour laquelle nous avons décidé de procéder au lancement dès 2018.’’

La Cup néerlandaise a pris un bon envol, avec un plateau quasi complet. Du côté belge, cela se fait un peu attendre. Comment expliquer ces différences ?

“Pour la Cup néerlandaise, nous avions dès l’annonce de nombreux candidats, et ce nombre n’a cessé d’augmenter. La Cup belge a démarré plus lentement, mais dès l’instant où les premiers dealers Ford se sont manifestés, l’ensemble a gagné en potentiel, et d’autres inscriptions ont suivi. Ce qui nous a incités à créer au sein de la Cup belge le bien nommé Ford Dealer – Team Championship, et cette course dans la course a abouti à l’arrivée d’autres dealers Ford, pour finalement quatorze Fiesta aux couleurs de dix dealers Ford différents !’’

Tant dans la Ford Fiesta Sprint Cup néerlandaise que belge, on retrouve des têtes connues, mais aussi des pilotes moins réputés.

“La première épreuve dans le cadre des Max Verstappen Days sur le Circuit de Zandvoort nous a déjà appris que la Ford Fiesta Cup est synonyme de sang neuf, au point de pouvoir être considéré comme un vivier d’aspirants champions. Les courses disputées dans le cadre des Max Verstappen Days ont été passionnantes, avec des pelotons compacts du début à la fin, et quelques dixièmes de seconde à peine entre la vingtaine de pilotes de Fiesta. Dans la Cup belge, beaucoup de nouveaux noms vont affronter quelques valeurs établies.’’

Les Belges et les Néerlandais partagent le même paddock, et parfois même la piste, mais il n’y a pas de classement commun ?

“Lors du Nord Sea Trophy de Zandvoort et du Racing Festival à Spa-Francorchamps, ils seront en piste en même temps, ce qui va nous assurer un plateau d’une quarantaine de Fiesta, mais il y aura bien deux classements distincts, des attributions de points spécifiques, et au bout du compte, un Champion néerlandais et un Champion belge, avec une remise des prix pour les Belges lors des RACB Awards.’’

Et chaque compétition se produira une fois en solo ?

“Conséquence de la recherche des bonnes dates et en tenant compte des intérêts néerlandais et belges, la FFSC belge se produira lors des 24 Hours of Zolder en solo, tandis que les Néerlandais se retrouveront de nouveau seuls lors des Gamma Days sur le TT Circuit Assen. Comme annoncé précédemment, de nombreux teams vont prendre part aussi bien à la Cup belge que néerlandaise. Cela a généralement à voir avec la possibilité d’effectuer plus de kilomètres. Il y a pas mal de débutants dans cette compétition, et ils manquent d’expérience. D’où ce choix.’’

L’organisation générale est entre des mains néerlandaises. Mais vous pouvez compter sur Koen Wijckmans pour gérer en version bilingue le peloton belge ?

“Nous sommes absolument ravis que Koen soit de la partie ! Il est impliqué professionnellement depuis de longues années dans le sport auto. Ancien journaliste, puis responsable presse de nombreux teams et championnats, et maintenant aussi organisateur, il sait mieux que quiconque ce qu’il convient de mettre en œuvre pour faire de la FFSC une success-story. Et en effet, le fait qu’il maîtrise le français n’est pas anodin dans notre organisation belge !’’

Après les essais libres et les qualifications le samedi 30 juin suivra le dimanche 1er juillet à 10h05 la première course néerlandaise, puis dès 10h55 par la Course 1 des Belges. Dans l’après-midi, ce sont de nouveau nos voisins du nord qui disputeront en premier leur Course 2 à 12h45, et les Belges clôtureront ce premier week-end belgo-néerlandais en commun à 14h45 avec leur Course 2. Les courses de la Cup néerlandaise se disputent sur 30 minutes, tandis que les Belges s’affronteront sur deux fois 25 minutes.

Concurrents Ford Fiesta Sprint Cup BE:

Team: Pilote: Dealer Ford (*)

2. Team Floral Thibault Parmentier Ford Unicars

4. EMG Motorsport Philippe Huart Ford Hergon

8. Team Floral Ruben Valckenaere Ford Unicars

12. QSR Racing School Ayrton Redant Ford Geeraerts

18. QSR Racing School Yannick Redant Ford Geeraerts

19. Belgium Driver Academy Romain Degeer Ford Delhez & Fils

24. FordStore Feyaerts Bert Longin FordStore Feyaerts

26. Herroelen Motors by Niels Lagrange Jo Vandersmissen Herroelen Motors

28. Herroelen Motors by Niels Lagrange Kata Bozó (HU) Herroelen Motors

30. Herroelen Motors by Niels Lagrange Frank Van Langendonck Herroelen Motors

32. Team Floral Kenny Herremans Ford Van den Bossche

43. EMG Motorsport Jens Verbesselt Ford Garage Trading

44. Vanspringel Motorsport Martin Leburton FordStore Vanspringel

70. GCS Racing Phil Bastiaens (NL)

99. Autodis Yuri Wagner (L) Lux-Motors

Source : Com