Dire qu’il trépigne d’impatience est… bien en-dessous de la réalité ! Après avoir disputé l’épreuve d’ouverture de la Porsche Carrera Cup Benelux à Spa-Francorchamps, début mai, Didier Van Dalen s’est fait plus discret sur les circuits. « L’ouverture des nouvelles installations du Kronos Porsche Centre à Louvain-la-Neuve nous a demandé un investissement personnel à 100% », explique le Business et Marketing Manager de la concession Porsche la plus moderne du pays. « À l’exception d’une pige de dernière minute aux 25 Heures VW Fun Cup, je n’ai donc plus roulé en course depuis plus de quatre mois. »

Si Didier, comme toute l’équipe du Kronos Porsche Centre, peut se réjouir des nombreuses réactions enthousiastes reçues depuis l’inauguration de la nouvelle concession, il n’en reste pas moins que la compétition lui manque. « Je me réjouis donc de faire mon retour dans la Porsche Carrera Cup Benelux dès ce week-end », sourit le jeune homme, qui vient de fêter ses 28 ans. « En réalité, ce sera même un retour en deux temps puisque je disputerai les deux dernières épreuves : sur le Nürburgring ce week-end, puis à Barcelone deux semaines plus tard. »

Comme toujours, la magnifique Porsche 911 GT3 Cup aux couleurs psychédéliques sera bichonnée par les mécaniciens du Kronos Porsche Centre. « Chaque fois, c’est une magnifique aventure humaine avec mes collègues », se réjouit Didier. « Finalement, un week-end de course nous rapproche tous. C’est un peu comme un Team Building. En outre, nous pourrons bénéficier des conseils de certains membres de l’équipe FACH Auto Tech qui connaissent bien les spécificités de cette voiture et qui pourront donc nous aider à définir les bons réglages. »

En manque de roulage, Didier ne se fait guère d’illusions avant d’aborder le rendez-vous du Nürburgring. « Avec une seule course au volant de la voiture cette année, je serai forcément moins dans le rythme que mes adversaires », avoue-t-il. « Mais j’ai tout de même effectué une séance d’essais à Spa-Francorchamps le mois dernier pour faire quelques kilomètres avec la 911 GT3 Cup. Quant au circuit du Nürburgring, je l’ai découvert au volant d’une Porsche 911 GT3 de route. Je n’ai roulé qu’une trentaine de minutes, mais j’ai pu me rendre compte qu’il est à la fois magnifique… et assez complexe, notamment dans sa première partie. Ce ne sera pas simple. Mais l’objectif est avant tout de se faire plaisir en retrouvant le peloton de cette fantastique coupe de marque, qui plus est en marge du prestigieux DTM. Si un bon résultat vient ponctuer le week-end, ce sera du bonus. »

Après deux séances d’essais libres vendredi, les essais qualificatifs se tiendront en deux temps samedi en fin de matinée (11h55). Quant aux deux courses, elles sont programmées samedi à 16h45 et dimanche à 9h35. Le Nürburgring étant à un jet de pierre de la frontière belgo-allemande, n’hésitez pas à aller y encourager Didier et toute l’équipe du Kronos Porsche Centre !