À l’image des oiseaux migrateurs, Didier Van Dalen a mis le cap sur le sud en ce mois d’octobre aux allures d’été indien. Objectif : découvrir le magnifique Circuit Paul Ricard et y terminer en beauté le Porsche GT3 Cup Challenge Benelux, que le responsable Marketing du Kronos Porsche Centre disputait pour la première fois cette saison.

Sixième puis cinquième du classement Benelux, qui comprenait pas moins de 20 candidats, le pilote de la 911 GT3 Cup du Kronos Porsche Centre a prouvé qu’il avait largement sa place dans cette coupe monomarque la plus rapide des plats pays. « Tout ne fut pas simple, mais je me suis régalé », confiait le Wavrien de 27 ans. « Comme le championnat Benelux faisait cause commune avec la compétition française, nous étions 36 sur la piste. Évidemment, les Français avaient une toute autre connaissance que moi de cette piste bien plus intéressante que ce que certains veulent bien en dire. Nous avions programmé une journée d’essais mercredi, mais les conditions climatiques étaient dantesques… J’ai donc fait mes premiers tours sur le sec durant les premiers essais libres. »

Lors de la première Course, Didier s’élançait depuis la 21e place sur la grille de départ et entamait une très belle remontée. « J’ai d’emblée gagné quelques positions et je me suis bien battu. En fin de course, j’étais en difficulté avec une pression des pneus inadaptée et je n’ai pu résister au retour de Dylan Derdaele, le champion Benelux 2016. J’ai pris la 17e place au général et je me suis classé au 6e rang des concurrents du Benelux. »

Dimanche, après un bon débriefing technique avec l’équipe du Kronos Porsche Centre, Didier espérait faire beaucoup mieux. Mais au terme d’une séance qualificative compliquée, il devait se contenter d’une nouvelle 21e place sur la grille. « Je n’ai pas réussi à signer un bon chrono, mais j’ai une fois de plus pris un bon départ », souriait-il. « Et, au fil des tours, je n’ai jamais cessé de gagner des positions, notamment après de superbes duels roues contre roues. Au final, je me classe à la 9e place du général, terminant cette fois 5e parmi les 20 concurrents du Benelux. Mais quel plaisir j’ai pris au volant ! »

Au-delà de l’aspect sportif, avec une 9e place finale au championnat, cette première saison complète en Porsche GT3 Cup Challenge Benelux restera un excellent souvenir pour Didier. « Ce fut une magnifique aventure humaine », explique-t-il. « Avec le Kronos Porsche Centre, nous étions une toute petite équipe n’ayant pas d’expérience du tout dans ce type de compétition. Bien aidés par les membres du Delahaye Racing et la structure de Pierre Piron et de Patrick Bovy (AP Mecanics), nous n’avons jamais cessé de travailler pour mieux comprendre les réglages de la Porsche 911 GT3 Cup. De mon côté, j’ai aussi énormément appris, tant sur la mise au point de ma voiture que sur mon pilotage. D’ailleurs, la progression a été constante tout au long de l’année et ma 9e place sur 36 lors de cette dernière Course, face à des concurrents français très réputés, en est la preuve. Je termine donc cette année en beauté… et j’ai déjà hâte de voir la saison 2019 débuter. »