Le sport peut parfois être cruel. A dix minutes de la fin de saison en Blancpain GT Series Sprint Cup, Dries Vanthoor et son équipier suisse Marcel Fässler étaient champions, mais un drive through pour cause de non-respect du règlement des pit-stops mettait un terme aux rêves de couronne des deux pilotes portant les couleurs du Belgian Audi Club. Un titre plus que mérité, un titre qui aurait constitué le couronnement d’une saison fantastique au cours de laquelle Dries Vanthoor s’est imposé comme la révélation de la compétition européenne de Grand Tourisme. Durant cette dernière course de la Blancpain GT Series Sprint Cup, Dries Vanthoor a signé à deux reprises le meilleur temps des essais libres, avant que le jeune Belge ne décroche la pole position. Et comme le disait son équipier juste après l’arrivée : “Dries était de nouveau le plus rapide du lot ce week-end, et personne n’y pouvait rien. Le meilleur est à venir.’’

Après une pole position et une troisième place dans la première course du week-end, les choses étaient claires : celui qui remporterait la dernière course de la saison de Blancpain GT Series Sprint Cup serait le champion 2017. Le premier favori à tomber était la Mercedes-AMG du duo Buhk-Perera. Entre-temps, la moitié de la course avait déjà été accomplie, et Dries Vanthoor se retrouvait aux commandes, construisant une avance solide, en dépit d’une opposition plus forte que jamais.

Dries Vanthoor: “Ce qui a suivi, c’est le trou noir… Nous avons reçu un drive through pour une infraction, une toute petite infraction selon moi, au règlement des pit-stops. Nos chances de victoire se sont envolées, et avec elles nos chances de titre… Je suis affreusement déçu et j’ai juste l’impression que le sol s’est dérobé sous mes pieds. Avec Marcel, le team, les gars de l’équipe, le Belgian Audi Club, on a travaillé si dur, et nous sommes battus non pas sur notre pointe de vitesse, mais en raison d’une décision de la direction de course. Je me sens tellement mal, et il va falloir se remettre de ça. La pointe de vitesse était là, je me sentais super bien dans la voiture, et j’ai démontré que j’ai absolument ma place dans les courses de GT. Difficile de tourner la page et de me focaliser sur l’avenir aujourd’hui. J’aimerais remercier mes partenaires, et en particulier le Belgian Audi Club pour la saison écoulée. Il nous reste encore quelques courses, dont la finale de la Blancpain Endurance et une mission en Asie. Et je suis prêt !’’

Photos Gérard t’Serstevens