Un bon mois après sa superbe victoire dans la catégorie LM GTE AM aux 24 Heures du Mans, Dries Vanthoor a pris part à son deuxième double tour d’horloge d’une série de trois cette année. Le Limbourgeois de 19 ans a en effet disputé dans les Ardennes belges les Total 24 Hours of Spa, la plus grande course de GT au monde, quatrième des cinq manches de la Blancpain GT Series Endurance. Avec pour équipiers les triples vainqueurs des 24 Heures du Mans André Lotterer et Marcel Fässler, sous les couleurs du Belgian Audi Club, Dries a d’emblée attaqué avant que la malchance ne freine le trio, l’obligeant à entamer une énorme remontée. Au bout du compte, ils franchissaient le drapeau à damier en 11e position.

 

Les Total 24 Hours of Spa ne se sont pas déroulées comme prévu pour Dries Vanthoor, qui n’a pas été en mesure de poursuivre sur sa lancée des 24 Heures du Mans. Quand bien même le jeune pilote a pu faire montre de sa force de frappe, prouvant qu’il compte parmi les meilleurs pilotes de GT au monde, et que son jusqu’au-boutisme lui permet de lutter jusqu’à la fin.

Dries Vanthoor: “Déjà lors des qualifications, la chance n’était pas avec nous. Nous nous sommes retrouvés 21e à 4… millièmes d’une participation à la Superpole vendredi soir. C’est rageant, car 4 millièmes, on peut à peine se rendre compte de ce que cela signifie. Les différences entre les voitures étaient plus ténues que jamais, et ces quelques centimètres, parce que c’est de cela dont il s’agit, sont toujours le résultat d’un concurrent plus lent qui se retrouve plus ou moins sur votre trajectoire… Mais bon, on a loupé la Superpole, mais cette déception est vite relativisée : la course est longue, bien des choses peuvent se passer, et nous profitons d’un team exceptionnel, ainsi que d’une Audi R8 très rapide…’’

Hélas, lors de la course en elle-même, les choses ont été plus compliquées que prévu, d’autant qu’avec une telle qualité de plateau, chaque seconde compte. La preuve avec une quatrième victoire pour Audi en sept éditions avec les bolides de la catégorie GT3, pour quelques secondes à peine sur le concurrent le plus proche.

“Nous étions totalement dans le coup dès le départ, et les premières heures de course se sont déroulées selon nos plans. Nous sommes remontés de notre 21e place initiale dans le top 10, notamment grâce à un solide départ de Marcel et un superbe travail du team, mais en début de soirée, nous avons rencontré un petit souci avec les freins, ce qui nous a renvoyés dans la seconde partie du classement. Que pouvions-nous faire ? Baisser les bras ? Non, nous avons décidé d’attaquer comme si notre vie en dépendait, et nous avons terminé la course aux portes du top 10. J’aimerais remercier mes partenaires, le team WRT, le Belgian Audi Club et bien sûr Audi Sport, car chacun a tout mis en œuvre en quête d’un bon résultat !’’ 

Dries Vanthoor va désormais se préparer pour les 24 Heures de Zolder, lors desquelles il se retrouvera au volant d’une Porsche GT3 Cup.