Le retour du DTM à Zolder s’est soldé par les victoires de Phillip Eng et de René Rast.

Course 1: RBM, saigneur des anneaux

L’Autrichien Phillip Eng (BMW) a remporté samedi la Course 1 du DTM à Zolder, dans le Limbourg, pour la deuxième manche du championnat allemand de supertourisme. Le Suédois Joel Eriksson a assuré le doublé de la marque bavaroise en terminant 2e devant le Suisse Nico Müller (Audi).

L’Autrichien Phillip Eng a remporté la première des deux courses de DTM prévues ce week-end sur le circuit de Zolder, dans le Limbourg. Longue de 55 minutes + 2 tours, la troisième course du championnat a été marquée par l’apparition de la voiture de sécurité après les soucis des Aston Martin de Daniel Juncadella (Esp) et Jake Dennis (G-B). Le pilote britannique étant stoppé à l’entrée de la voie des stands, les pilotes n’ont pas pu s’arrêter durant cette neutralisation. Ceci a fait les affaires des concurrents qui avaient choisi de s’arrêter plus tôt dans la course, chamboulant totalement la hiérarchie. C’est donc Phillip Eng qui a surgi en tête pour s’imposer devant le Suédois Joel Eriksson, qui a dû opposer une forte résistance à l’Audi de Nico Müller (Sui) pour permettre à BMW de réaliser le doublé.

Course difficile pour les Audi de l’équipe belge WRT. Piégé par la neutralisation, Pietro Fittipaldi (Bré), petit-fils de l’ex-champion de F1 Emerson Fittipaldi, a terminé 14e alors que le Sud-Africain Jonathan Aberdein a abandonné.

Course 2: Rast, seigneur des anneaux

René Rast a pris sa revanche ce dimanche en DTM (Deutsche Tourenwagen Masters) à Zolder. Déjà en lutte pour la gagne lors de la course du samedi, l’Allemand René Rast avait vu ses espoirs s’effondrer lors de la neutralisation. Si la course de ce dimanche a de nouveau été neutralisée pour évacuer l’Audi du Néerlandais Robin Frijns, elle n’a pas provoqué la même évolution dans la hiérarchie.

Déjà leader au moment de la neutralisation, René Rast a gardé la tête après celle-ci pour gagner sa deuxième course de la saison. Vainqueur hier, l’Autrichien Phillip Eng (BMW) n’est pas parvenu à suivre le rythme du champion 2017. Le pilote de l’équipe belge RBM a terminé deuxième devant les Audi du Britannique Jamie Green et de l’Allemand Mike Rockenfeller. Parti depuis la pole position, le Sud-Africain Sheldon Van Der Linde (BMW) n’a pas su résister aux Audi en fin de course et échoue à la 5è place.

Du côté des équipes belges RBM termine aussi 10e grâce au Suédois Joel Eriksson (BMW). Chez WRT (Audi), le Brésilien Pietro Fittipaldi a terminé 9e et le Sud-Africain Jonathan Aberdein a fini à la 12e position.