Covid ou pas covid, 2020 sera une saison chargée pour Sarah Bovy. En effet, la Belge s’alignera 16 fois sur diverses grilles de départs entre le 1er weekend d’aout et la mi novembre ! En tout, 9 weekend de courses vont s’enchainer pour Sarah et elle devra faire preuve d’éclectisme… 

En programme « principal », on retrouvera la liégeoise au départ de l’entièreté du championnat de France de la Ligier JS Cup. Elle partagera le volant de la JS2R #44 du team MT racing avec Thierry Petit, ex champion de France Mitjet. En route vers la première joute du championnat qui se déroulera au Mans ce weekend, Sarah se confie : 

 

« Avoir l’occasion de disputer tout un championnat sur une super voiture, qui plus est au sein d’un team compétitif… c’est inespéré compte tenu des circonstances ! Je vois tellement de collègues pilotes autour de moi qui ont vu leur programme tomber à l’eau suite à cette crise sanitaire. Je me considère donc particulièrement privilégiée de pouvoir une fois de plus compter sur mes deux partenaires fidèles Judg et Intensum. Leur confiance et leur determination à me voir courir dans les meilleurs conditions possibles ne font que booster ma motivation à sortir tout ce qu’on pourra de notre Ligier ! » 

 

Seule femme au départ et donc seul équipage mixte du championnat, le duo Petit/Bovy pourra compter sur une solide concurrence : on annonce plus de 25 voitures au départ de chacune des manches de la JS Cup France ! 

 

Mais Sarah ne s’arrête pas là, toujours prête a relever des défis divers et variés, elle prendra également part à 2 manches du championnat de France … Camion – vous avez bien lu ! Le Lion Truck Racing, team quintuple champion de France de la discipline lui confie en effet le volant d’un de ses camions au Castellet et aux 24h du mans ! 

 

« Ça n’est pas un secret, je rêve des 24h du Mans depuis toujours. Je n’aurai jamais pensé y participer pour la première fois au volant d’un camion (rire). Blague à part, je suis très heureuse de m’attaquer à ce challenge. Après avoir découvert la course camion l’année dernière, j’y ai retrouvé ce qu’il nous manque parfois au plus haut niveau du sport auto : la camaraderie dans les paddocks, un public incroyable et passionné, et des bagarres à couper le souffle en piste ! 

Je dois avouer que l’idée de me lancer au départ entourée d’une vingtaine de camions de 5 tonnes, avec 1200cv sous le capot, 0 aide au pilotage et 16 rapports à gérer en boite manuelle me terrifie un peu… mais j’aime sortir de ma zone de confort et découvrir de nouvelles sensations! »

 

Enfin, cerise sur le gâteau de ce programme multivitaminé, Sarah rejoindra une fois de plus le team Monster Trendy aux 1/2 25h Fun Cup ! Un habitude vieille de 5 saisons désormais et que même une pandémie mondiale et la division en 2 du temps de course de l’épreuve n’aura pas réussi à déboulonner.