Filipe Albuquerque et Phil Hanson au volant de l’Oreca n°22 de United Autosports ont été les plus rapides des deux séances d’essais, ont décroché la pole position et enfin ont remporté leur première victoire de la saison 2019 lors des 4 Heures de Spa-Francorchamps après une course riche en rebondissements. L’Oreca n°37 de Cool Racing termine deuxième suivie par l’Oreca n°39 de Graff.
Du côté de Sam Dejonghe, il ne fallait pas espérer grand-chose, la Ligier n°34 Inter Europol Competition de l’Anversois étant inférieure aux Oreca. Sam et ses équipiers Matthias Beche et Kuba Schmiecowski ont néanmoins pointé à un moment au 7ème rang avant d’être frappés par la guigne et finir 12ème, à deux tours des leaders. Néanmoins, Dejonghe a laissé sa carte de visite et c’est le principal…

La Ferrari 488 GTE n°51 de Luzich Racing a pris la tête au départ de la course et ne l’a plus quitté des 4 Heures de course. Alessandro Pier Guidi a passé le drapeau à damiers seulement 2.7 secondes avant la Porsche n°77 de Dempsey Proton Racing. Fabien Lavergne, Niklas Nielsen et Alessandro Pier Guidi sont ainsi montés sur la plus haute marche du podium en tant champions LMGTE 2019.

La course LMP3 a été remportée dans le dernier tour, la Ligier n°11 d’Eurointernational (Jens Petersen et Mikkel Jensen) passant le drapeau à damiers en premier. Dans le dernier tour, l’équipe américaine était en 3e position derrière la Norma n°7 de Nielsen Racing et la Ligier n°13 d’Euro International. Ne voiture plus lente a retenu Wells permettant à Nigel Moore (Ligier n°13) de prendre la tête quelques seconde avant de se faire doubler par la Ligier de Jensen dans le dernier virage.

Avec Com