Dans le cadre d’un protocole sanitaire très strict et avec toutes les mesures de sécurité requises, la IAME Series Benelux a débuté ce week-end sur la piste du Karting des Fagnes de Mariembourg. Avec une alternance d’averses et d’éclaircies digne des célèbres giboulées de mars, la météo aura été l’une des animatrices de ce premier meeting de la saison.
Comme c’est devenu une habitude depuis l’apparition du coronavirus, les concurrents de la IAME Series Benelux ont été séparés ce week-end. Le vendredi et le samedi étaient réservés aux catégories X30 Senior et X30 Junior alors que les quatre autres classes (Mini Rookie, Mini, X30 Master et X30 Super Shifter) se retrouvaient le dimanche sur le Karting des Fagnes International Raceway. Une adaptation indispensable pour permettre le déroulement de cette première épreuve de la saison, mais qui n’a pas empêché les pilotes de goûter de nouveau au plaisir et à l’intensité de la compétition.
Une chose n’a pas changé d’un jour à l’autre : la météo, très capricieuse ! De la pluie, des rafales de vent, mais aussi parfois de belles éclaircies ont mis à rude épreuve les nerfs des pilotes et de mécaniciens cherchant sans cesse à trouver le meilleur compromis pour ces conditions changeantes. Il est arrivé plus d’une fois que les pilotes ont dû évoluer sur la piste avec des pneus mal adaptés… Mais c’est aussi là que réside l’art du pilotage !
X30 Senior : Goldstein, taille patron
Champion en titre en X30 Senior (14-30 ans), Elie Goldstein était forcément l’homme à battre dans la catégorie. Et malgré les conditions changeantes et les nombreux pièges d’un week-end comme celui-ci, le Bruxellois a répondu présent. Aussi performant que régulier durant les manches qualificatives, il marquait le maximum de points au terme de celles-ci et s’offrait en outre la pole position pour la Finale. Sorti en leader d’une belle passe d’armes durant le premier tour avec Sam Balota, Goldstein s’échappait inexorablement pour accrocher une incontestable victoire. Vice-champion l’an dernier, Balota débute la saison au 2e rang en prenant la mesure en Finale de Rivaldo van de Westlaken, constamment parmi les leaders ce week-end. Meilleur Rookie en 2020, Mathias Focan a échoué de peu au pied du podium après une pénalité pour un spoiler déclipsé.
Champion X30 Junior en titre, Yani Stevenheydens a réussi son passage à l’échelon supérieur en signant le 2e temps des essais. En jouant les premiers rôles lors des manches qualificatives, il s’affirmait même comme un vainqueur potentiel… jusqu’à un mauvais choix de pneus ! En pneus pluie sur une piste séchante, il perdait gros et devait en outre disputer la finale avec deux pneus à l’agonie. Une pénalité pour spoiler déclipsé le faisait passer de la 5e à la 9e place, le top 5 étant donc complété par Evan Giltaire, le meilleur Rookie. Notons aussi la malchance d’Alessandro Tudisca, quatrième après les manches, mais victime de la perte d’une roue dès le premier tour de la Finale.
X30 Junior : Abraham ouvre le bal
Champion Mini en 2017, vice-champion X30 Cadet en 2019 et 5e du championnat X30 Junior l’an dernier, Kimmy Abraham a confirmé ce week-end qu’il fait partie des favoris de la classe X30 Junior (12-15 ans) pour cette saison 2021. En enlevant avec brio une finale disputée sur une piste détrempée, le jeune Ittrois, troisième après les manches qualificatives, a pris la tête du championnat devant l’étonnant Nathanaël Den Hondt. Deuxième tant dans les manches qu’en finale, celui-ci est l’une des bonnes surprises du week-end !
Troisième de la finale, Mathijs Terlouw a sauvé l’honneur des Néerlandais face à Aaron Ferrazzano. Autre Néerlandais, Tristan Kroone complétait le top 5 devant Kimi Durosne et l’une des révélations de ce premier meeting, Clément Massaux. Meilleur temps des essais, déjà sur une piste détrempée, ce pur débutant en IAME Series Benelux perdait gros suite à un accrochage et à un retard lors des manches qualificatives. Qualifié de justesse parmi les 36 finalistes, il remontait de la 34e à la 7e place lors des 15 tours de la Finale. À revoir au plus vite ! C’est vrai aussi pour Arthur Vausort, 8e après avoir été privé d’essais qualificatifs, et le Néerlandais Julian Kamen, seulement 9e de la Finale alors qu’il pointait en tête au terme des manches qualificatives. Tous ceux qui ont vu leurs espoirs douchés par une météo décidément très difficile à gérer auront soif de revanche lors du prochain rendez-vous, fin avril.
Mini : Baas emmène un triplé néerlandais
Essais qualificatifs et première manche sous la pluie, deuxième manche qualificative sur piste sèche et puis… une grosse averse quelques minutes avant le départ de la Finale. Les 31 jeunes pilotes de la catégorie Mini (10-12 ans) auront presque tout connu en cette journée du dimanche !
Dominateur des essais, le Néerlandais Jason Bralic conservait l’avantage au terme des manches qualificatives malgré la belle opposition de son compatriote Roberto Baas, les deux garçons remportant chacun une manche. Troisième, Arthur Hoang était le meilleur Belge devant Tyron Kinard. Mais le retour de la pluie renversait la hiérarchie ! Roberto Baas passait d’emblée à l’offensive et s’envolait vers une très nette victoire pendant que Tyron Kinard se faisait surprendre par la faible adhérence. Moins à l’aise dans ces conditions, Jason Bralic et Arthur Hoang (pénalisé en plus pour un dépassement sous drapeau jaune) sombraient jusqu’aux 6e et 10e places.
Dès lors, c’est Luuk Taal (troisième du championnat en 2020) qui a pris la médaille d’argent devant un troisième Néerlandais, Devon Hagelen. Elouan Bienaimé (pénalisé pour un spoiler déclipsé) et Hugo Lacroix complétaient le top 5 d’une catégorie en plein essor.
Mini Rookie : Herman ouvre le palmarès
Nouvelle catégorie dans le paysage de la IAME Series Benelux, la classe Mini Rookie (7-10 ans) a proposé un magnifique duel tout au long de la journée entre Gilles Herman et Edouard Godfroid. Séparés par 19emillièmes de seconde lors des essais qualificatifs, ces deux jeunes espoirs se partageaient les victoires lors des deux manches qualificatives, Gilles ayant été pénalisé pour un départ anticipé. En Finale, Edouard Godfroid menait jusqu’à l’avant-dernier tour, résistant vaillamment à l’énorme pression exercée par son rival… Mais un freinage manqué et une glissade incontrôlée le forçaient à renoncer. Gilles Herman quittait donc Mariembourg avec le maximum de points.
Déclassé au terme des essais chronométrés, Manua Cherbonnier a terminé une fantastique remontée de sa 19e place sur la grille de départ des deux manches à la 2e position de la Finale. Si un prix de la combativité devait être décerné, il ne l’aurait pas volé. Zdenek Babicek montait lui aussi sur le podium de cette catégorie des plus jeunes devant Priam Bruno et Noah Grignet. Troisième après les manches qualificatives, Antoine Venant tombait à la 7e place en Finale après une glissade incontrôlée, la 6e position revenant à Maxime Leenders. Mais que cette nouvelle catégorie s’annonce prometteuse !
X30 Super Shifter : la revanche de Raspatelli
Vice-champion de Christof Huibers en 2020, Matteo Raspatelli entend bien prendre sa revanche cette saison dans la classe X30 Super Shifter (karts de 175cc à boîte de vitesses). À Mariembourg, le Sambrevillois a affiché clairement ses ambitions : meilleur temps des essais, en tête après les manches qualificatives et autoritaire victoire en Finale. Pourtant, il ne faut surtout pas oublier le tenant du titre dans la course à la couronne… Seulement 6e des essais, Christof Huibers a pris la 2e place tant après les manches qu’au terme de la Finale. De quoi rester au contact au championnat et augurer d’une saison passionnante !
Derrière l’incontournable duo, Sam Claes a essayé de limiter les dégâts après un mauvais choix de pneus lors d’une manche qualificative. Malgré un accrochage avec Ronan Waelbrouck alors que les deux hommes se disputaient la 3e place, il s’est offert la médaille de bronze en résistant à la pression du Néerlandais Nick Smit, nouveau venu dans la catégorie des karts à boîte après avoir terminé la saison 2020 au 3e rang en X30 Senior. Si Tim Ver Elst prenait la 5e place, c’est Stéphane Marchionni qui remportait la sous-catégorie Master (+ 30 ans).
X30 Master : le bon coup de Delré, la tête pour Bauthier
Si la météo a joué un rôle dans plusieurs catégories, elle a totalement chamboulé la Finale de la classe X30 Master (+25 ans ou +75kg). En choisissant les pneus pluie, Thierry Delré espérait sauver un début de week-end compliqué. Pari gagné ! Seulement 11e sur la grille de départ, il prenait le commandement dès le premier tour et s’imposait une vingtaine de minutes plus tard. Ayant un moment pris le commandement lorsque la piste s’asséchait légèrement, Jentsen Adriaenssens ne pouvait résister lorsque la pluie faisait son retour. Il devait donc se contenter de la 2e position devant le Néerlandais Mark Smit et Michaël Honnay, 4e de cette finale après être parti de la… 25e position !
Premier pilote en pneus slicks, Hubert Bauthier terminait 5e, mais à un tour du vainqueur. Il n’empêche que c’est bien lui qui – avec les points marqués après les manches qualificatives et grâce à ce top 5 en Finale – est reparti de Mariembourg en leader du championnat. Tous en pneus slicks, Kim Longhino, Olivier Palmaers, Yentl Van Thielen, Matthieu Delbauf et Michaël Leenders complétaient les places d’honneur de cette Finale complètement folle ayant notamment vu Anthony Moonen, deuxième après les manches qualificatives, renoncer dès le premier virage suite à un accrochage. Chez les Gentlemen (+40 ans), Matthieu Bourdon a enlevé la palme. Prochain rendez-vous les 24 et 25 avril !
Source: Com