Disputé deux semaines seulement après l’Acropole, le Rallye de Chypre constituait la quatrième des huit épreuves du Championnat d’Europe des Rallyes. La manche chypriote de l’ERC accueillait quelques cadors supplémentaires avec notamment la présence de Nasser Al-Attiyah dans le cadre du Championnat du Moyen-Orient et celle de Juuso Nordgren, l’un des jeunes protégés de Skoda Motorsport.

Pour certains, les rallyes se suivent et se ressemblent. En tête du classement après trois spéciales avec sa Ford Fiesta R5, Alexey Lukyanuk sortait de la route dans le chrono suivant, cédant la première place à Nasser Al-Attiyah, lui aussi en Ford. Mais le Qatari crevait et reculait au classement.

Juuso Nordgren menait alors les débats jusqu’au milieu de la dernière journée quand il sortait de la route dans le premier virage de l’ES 9, Lageia. Parvenant à rallier l’arrivée avec une Skoda du team Wevers Sport sérieusement chiffonnée, le Finlandais devait ensuite renoncer.

Pas belle à voir la Skoda de Nordgren (Photo Thomas Fenetre / DPPI)

Se battant jusqu’alors pour la deuxième place avec Bruno Magalhaes, le local Simon Galatariotis prenait le relais en tête du classement. Mais son leadership était bref puisque Nasser Al-Attiyah récupérait la première place à deux spéciales du but…

Bruno Magalhaes a renforcé son leadership en ERC (Photo Thomas Fenetre / DPPI)

Le thriller n’était pas terminé puisque dans la toute dernière spéciale, Al-Attiyah crevait à nouveau. Et s’il tentait de terminer sur la jante, il devait finalement changer de roue, perdant au passage plus de trois minutes. De quoi le reléguer à la quatrième place finale!

Al-Attiyah était sans doute le plus rapide, mais ça n’a pas suffi (Photo Thomas Fenetre / DPPI)

Mais ce n’était pas fini puisque Galatariotis crevait lui aussi dans cette ultime spéciale, lâchant plus de 30 secondes sur le meilleur temps. Le Chypriote conservait malgré tout l’avantage sur Magalhaes pour 6 minuscules dixièmes de seconde…

Victoire in extremis pour Galatariotis (Photo Gregory Lenormand / DPPI)

La troisième place revenait à un autre habitué du Championnat d’Europe, le Hongrois Norbert Herczig, qui assurait à Skoda un triplé.

Plus loin au classement, l’Allemand Albert von Thurn und Taxis et notre compatriote Bjorn Degandt empochaient leur premier point de la saison en ERC sur leur Skoda.

Albert von Thurn und Taxis et Bjorn Degandt ont marqué un point en ERC (Photo Thomas Fenetre / DPPI)

Le Rally di Roma Capitale, prochaine manche de l’ERC 2018, se disputera le week-end des 21 et 22 juillet sur l’asphalte.