Initiés en bons nordiques à la conduite sur lac gelé dès leur plus jeune âge, Esapekka Lappi et Janne Ferm, s’ils ne comptent que deux participations en Suède, ont une vraie sensibilité pour le pilotage sur ce terrain atypique nécessitant adresse et bravoure. En atteste leur course 2018 terminée tambour battant le dimanche, avec un deuxième temps (à seulement 1’’3) et deux scratches, dont celui de la Power Stage.

Ils s’étaient ainsi hissés à la quatrième place, preuve qu’ils constituent des candidats sérieux au podium cette année, d’autant plus depuis leur 10e position dans l’ordre de départs.

« Si les conditions restent telles que nous les avons eu cette semaine en essais, la couche de glace est si fine qu’elle devrait rapidement laisser place à de la terre, ce qui imposera sur les deuxièmes tours de bien gérer ses clous. », commente Esapekka. « En tout cas, notre position en piste est bonne, puis c’est un terrain rapide que j’aime beaucoup et j’ai le sentiment que nous avons bien travaillé en tests. J’espère donc que la réussite sera de notre côté cette fois-ci et que notre travail portera ses fruits. »