Victoire au sprint pour la Ford Escort MK1 Locarex de Florian Gonon devant les MK2!

Dès sa deuxième édition, l’Escort Rally Special mis sur pied par le Hainaut Motor Club a su s’imposer comme un incontournable du genre pour tous les passionnés de la légendaire Ford Escort. Au vu du plateau très international de cette édition 2019 basée à Chimay, le doute n’est pas permis : c’est un véritable ‘championnat du monde des amoureux de l’Escort’ qui a lieu chaque année ! Qui plus est organisé dans les règles de l’art…

Après les excellentes prestations des Boucles Chevrotines, dans le cadre de la compétition ASAF de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la structure Locarex de Michel Horgnies ne pouvait manquer pareil événement. La Ford Escort MK1 du Suisse Florian Gonon, copiloté par Michel Horgnies en personne, était donc engagée dans la catégorie ‘Classic’, celle des ‘vraies’ Escort. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le bolide argenté a marqué l’Escort Rally Special de son empreinte…

« Dès le coup d’envoi de l’épreuve, samedi soir sur le circuit de Chimay, nous savions que nous pouvions jouer la gagne, explique Michel Horgnies. Au gré des spéciales, la lutte pour la première place a pris l’allure d’un formidable duel contre l’Escort MK2 BDG d’Adrian Fernémont, l’un des cadors de la compétition belge des rallyes. Or, on sait que face à une MK2, notre MK1 est pénalisée en vitesse de pointe. Nous étions d’ailleurs assez régulièrement au rupteur, ce qui ne nous a tout de même pas empêchés de pointer à égalité de temps avec Fernémont et Maillen a trois spéciales de l’arrivée ! »

Dans l’habitacle de l’Escort MK1 Locarex, la motivation était totale… « On ne lâche rien ! », annonçait Florian Gonon avant d’affronter les ultimes secteurs chronométrés, décisifs. « Et on n’a en effet rien lâché, reprend Michel Horgnies. Florian est vraiment un artiste de la glisse. Ce qu’on perdait en puissance pure, on le regagnait dans les secteurs plus techniques. Au bout du compte, c’est la spéciale show tracée sur le circuit qui allait faire la différence. Notre principal adversaire y a commis une petite erreur, et nous nous sommes imposés pour une petite seconde. Magique ! Il s’agit d’une belle revanche, puisque lors de l’édition précédente, alors que nous étions deuxièmes à mi-parcours, les tirants du plot arrière avaient été arrachés. »-

L’emportant avec l’Escort MK1 devant pas moins de… 16 Escort MK2, Florian Gonon et Michel Horgnies étaient bien sûr ravis du résultat. Une fois encore, le bolide préparé par Locarex, préparé par ANDES Motorsport, a brillé de mille feux, s’offrant une deuxième victoire en terre belge, territoire qui semble décidément réussir à son pilote… suisse ! « Rien n’est réellement prévu pour la fin de la saison, mais il va de soi que ces résultats nous donnent envie de relever de nouveaux challenges », sourit Michel Horgnies, qui remercie et félicite le préparateur ANDES, aux petits soins pour la voiture et l’équipage. On vous tient au courant de la suite…