Les 50 ans de la Ford Escort célébré dignement près de Couvin

Le plateau réuni ce dimanche rassemble quelques grands noms belges liés à la Ford Escort

Lancée par Ford en 1968, l’Escort figure toujours parmi les voitures de rallye les plus populaires. Afin de célébrer dignement ses 50 ans de succès, un rallye-sprint réservé exclusivement à ce modèle lui sera consacré ce dimanche dans la région de Couvin.

La Ford Escort, possède un palmarès sportif impressionnant. Spectaculaire, techniquement abordable, évolutive, elle a enthousiasmé plusieurs générations de pilotes et de spectateurs.  Aujourd’hui encore, nombreux sont ceux qui l’utilisent dans les compétitions modernes ou historiques.  La meilleure façon de rendre hommage  à cette icône du sport automobile est d’organiser un événement sur route fermée afin que les équipages inscrits dans les catégories compétition ou démonstration puissent ravir à nouveau  les spectateurs en toute sécurité. Cette épreuve n’entre en ligne de compte pour aucun championnat. Le but principal est de fêter ce 50ème anniversaire dans une atmosphère conviviale et que public et participants puissent partager leur passion de l’Escort

Dès l’annonce officielle de l’événement sur le stand Ford au salon de l’auto en janvier, les marques d’intérêt, de sympathie et de soutien ont afflué et conforté les organisateurs dans le bienfondé de leur entreprise. Très rapidement une procédure de pré-inscription a été mise en place afin de jauger l’intérêt réel des participants potentiels. La liste s’est rapidement étoffée pour finalement se consolider par l’engagement confirmé de plus de 120 équipages de 10 nationalités différentes !

Paul Lietaer sera l’un des pilotes les plus en vues au même titre que les Droogmans, Duez et autres Verreydt

Un plateau exceptionnel réunissant les grands noms de ceux qui ont écrit ou écrivent encore les plus belles lignes du palmarès de l’Escort : en catégorie historique, citons entre autres les escort BDG de Robert Droogmans, Marc Duez, Paul Lietaer, Stefaan Stouf, Didier Vanwijnsberghe (de retour pour l’occasion sur son ancienne voiture !) mais aussi le champion suisse Florian Gonon, Raphaël de Borman qui connaît bien la région pour s’y être illustré lors du dernier Bianchi, Fred Caprasse excellent 3ème des dernières legend Boucles qui découvrira l’escort de Christophe Jacob cette fois équipée de pneus racing,  le gallois Osian Pryce, les britanniques Rob Smith (ancien leader du RAC historique) Tim Pearcey (déjà vu aux Legends), les frères Crook, Chris White ou Baz Wheeler (désormais habitués aux épreuves wallonnes) qui retrouveront les spécialistes locaux tels que Pascal Regnier ou Christophe Demortier… ainsi qu’une trentaine d’autres escort en configuration full groupe 4 d’époque.

A ceux-ci s’ajouteront les ténors belges et britanniques équipés de moteurs pinto (8 soupapes) tels que Benoît Gillot, Jean-Marc Devillers, Fred Souris, Etienne Courtin, Philippe Hellings,… , les animateurs néerlandophones de la pinto cup (Mathieu Lietaer, Frank Temperville, Frank Caby, ou Sascha Oosterlinck) et quelques noms qui rappelleront d’excellents souvenirs tels que Rainer Feltes, Christian Delleuse ou Angelo Curotto.

Les versions plus modernes, à moteur Millington, comme celle de P-J. Maeyaert raviront aussi le public

Du côté de la catégorie PH SR (modifiées) on retrouvera le spectaculaire Nord Irlandais Frank Kelly et sa célèbre « Baby Blue » mais aussi d’autres escort à moteur Millington comme celles d’Hubert Deferm, de Pieter-Jan Maeyaert ou de Terry Brown. Renaud Verreydt découvrira quant à lui la voiture d’Hugues Lecomte habituellement pilotée par Yannick Bodson et affrontera d’autres habitués du championnat national tels que Bob Kellen ou Dirk Deveux. Christophe Jacob n’ayant finalement pu se résoudre à regarder ses camarades de jeu avec une casquette de l’organisation, enfilera son casque pour prendre place dans le siège de droite… mais au volant d’une autre escort 2500cc en provenance de chez RallyXtreme.

Enfin la catégorie Démo (sans classement) vaudra aussi le détour avec notamment le retour d’un autre favori du public, l’Allemand Thomas Kleinwachter mais aussi la présence de l’andorran Ferran Font sur une véritable escort ex-Vatanen (EUW938V), celle du tchèque Jirovec sur l’escort Belga NUG573V ou encore du Britannique Tim Brise (longtemps leader au général d’un RAC d’anthologie) au volant de l’escort de Pascal Regnier qui porte ses couleurs d’époque. Notons encore le retour d’Olivier Lefief et celui d’Alfred Vahsen.

Les reconnaissances et les vérifications administratives et techniques se dérouleront ce samedi après midi. Le centre du rallye sera établi à Couvin, Place Piron. Dimanche, les concurrents se dirigeront vers la spéciale show de 25,8 km située sur l’entité de Viroinval. Ils l’emprunteront à 4 reprises avec un retour à l’assistance de Couvin entre chaque boucle.