Arrivés en leader de la GT4 European Series sur le Circuit Paul Ricard, Benjamin Lessennes et son équipier Daniel McKay n’ont pas connu un week-end facile dans le sud de la France. Contraints à l’abandon suite à un accrochage lors de la première confrontation, les deux hommes ont parfaitement rectifié le tir en terminant la seconde course sur la deuxième marche du podium. Le duo de la McLaren #14 de l’Équipe Verschuur conserve ainsi les commandes du championnat après trois des six épreuves au programme ! 
Après leur double victoire à Monza et une troisième place à Brands Hatch, Benjamin Lessennes et son équipier Daniel McKay ont aussi eu la joie de visiter le podium du Circuit Paul Ricard ce week-end. Sur la piste qui accueillera prochainement le GP de France de Formule 1, Benjamin et Daniel ont pourtant vécu un week-end très contrasté lors du troisième rendez-vous de la GT4 European Series.
Onzième de sa séance qualificative, l’Écossais était impliqué dans un accrochage dès le début de la première course, samedi. « Daniel a un peu loupé son départ puis il y a eu un contact très tôt dans la course », raconte Benjamin. « Malheureusement, notre McLaren était fort endommagée et les mécaniciens de l’Équipe Verschuur ont dû travailler une très grosse partie de la nuit pour réparer. Je leur tire d’ailleurs un grand coup de chapeau ! Comme si cela ne suffisait pas, Daniel a été jugé responsable de l’incident et nous avons écopé de 5 places de pénalité pour la seconde course. Ce qui signifie qu’au lieu de partir 4e, je me retrouvais seulement en 9eposition sur la grille de départ dimanche matin. »
Mais Benjamin ne tardait pas à démontrer, une fois encore, qu’il a l’étoffe des grands. Très incisif en début de course, le Belge bouclait le premier tour à la 5eplace. « J’étais bien dans le rythme et j’ai passé trois autres adversaires pour me retrouver au deuxième rang avant l’ouverture de la fenêtre de changement de pilote »,raconte le Namurois de 19 ans, qui venait de battre à plusieurs reprises le record du tour en course. « Puis Daniel est reparti deuxième et il a pu maintenir cette position jusqu’à l’arrivée. »
Le bilan de ce week-end du Paul Ricard est toutefois mitigé. « Une partie de moi est déçue d’avoir laissé s’échapper des points ainsi »,glisse le Belge. « Je suis convaincu que nous pouvions vraiment faire un carton sur ce circuit convenant plutôt bien à notre McLaren 570S GT4. D’un autre côté, nous montons sur notre quatrième podium en six courses et nous restons en tête du championnat avec 11 points d’avance. On peut donc dire que nous avons plus que limité les dégâts avant d’entamer la deuxième partie de la saison, le dernier week-end de juin à Misano. »
Source: Com