Doubles vainqueurs de l’épreuve d’ouverture de la GT4 European Series à Monza, Benjamin Lessennes et Daniel McKay savaient en débarquant à Brands Hatch que leur tâche serait plus difficile. Mais le duo de l’Équipe Verschuur a confirmé sa complémentarité en plaçant la McLaren 570S GT4 aux 3eet 6eplaces lors des deux courses. De quoi renforcer son leadership au championnat avant la prochaine course sur le Circuit Paul Ricard, les 1eret 2 juin.
Pour ses débuts en GT, Benjamin Lessennes avait brillé de mille feux sur le circuit de Monza en remportant, avec son équipier Daniel McKay, les deux premières courses de la saison en GT4 European Series. Le Belge était donc attendu au tournant sur le tracé de Brands Hatch pour ce deuxième rendez-vous. « Par son profil, le circuit anglais correspond moins bien à notre McLaren 570S GT4 », explique Benjamin. « Et cela s’est d’emblée confirmé lors des essais libres avec une 19epuis une 12eplaces durant les deux séances. Autant vous dire que, Daniel et moi, nous n’étions pas sereins avant d’aborder les essais qualificatifs. Au fond de nous, nous espérions juste limiter les dégâts et sauver des points pour le championnat. »
Mais les deux hommes parvenaient à se surpasser dans l’exercice du tour chronométré. Exploitant au mieux le potentiel de nouveaux pneus, ils s’offraient une pole position et une 2eplace sur les deux grilles de départ !
« En course, on savait que notre rythme serait moins bon avec une dégradation des pneus très importante, due au poids supplémentaire que nous devons embarquer »,explique le Namurois de 19 ans. « Mais au terme d’une première course sans histoire, nous sommes parvenus à accrocher la 3eplace. Un podium inespéré au début du week-end ! »
Quelques heures plus tard, c’est le Britannique qui prenait le départ depuis la pole position. Mais la McLaren #14 glissait d’emblée au 2erang. « Dans la bagarre pour rester aux avant-postes, Daniel a beaucoup demandé aux pneus et il est passé deux fois au-delà des limites de la piste »,explique Benjamin. « Si bien que, quand j’ai repris le volant à la mi-course, je me suis retrouvé avec une voiture très difficile à conduire tellement les pneus étaient usés. Je suis moi aussi passé une fois hors des limites de la piste et la direction de course nous a infligé une pénalité – un Drive Through – qui m’a fait retomber au 9erang. Au terme des 60 minutes, nous avons toutefois pu gagner trois places et marquer les points d’une 6eposition. Au début j’étais un peu déçu de notre pénalité, mais finalement nous devons être ravis de notre week-end. »
Au soir de ce deuxième rendez-vous, Benjamin Lessennes et Daniel McKay restent en effet leaders de la GT4 European Series. « Nous aurions signé directement pour terminer 3eet 6eà Brands Hatch », souriaient les jeunes pilotes de la McLaren. « Nous avons largement préservé l’essentiel en conservant les commandes du championnat et nous avons très bien travaillé avec l’équipe et notre ingénieur. Nous avons dit dès le début qu’il faudrait conjuguer les performances et la régularité pour jouer le titre. Or, les points marqués ici pourraient être cruciaux en fin de saison ! »
Dans un peu plus de trois semaines, Benjamin prendra la direction du sud de la France pour rejoindre le Circuit Paul Ricard, au Castellet, où se déroulera la troisième épreuve de la saison les 1eret 2 juin prochains.
Source: Com