Leaders de la GT4 European Series depuis le tout premier rendez-vous à Monza, Benjamin Lessennes et Daniel McKay ont perdu tout le bénéfice de leur bon début de saison à Misano. Dans la chaleur de la côte adriatique, les pilotes de la McLaren #14 de l’Équipe Verschuur ont vécu un week-end en enfer avec une 10eplace en Silver Cup comme seule consolation. Alors que les épreuves de Zandvoort et du Nürburgring doivent encore être disputées, Benjamin et Daniel ont chuté à la 3eposition du championnat, à 27 points des leaders. Mais ils savent que rien n’est perdu !
« C’est un week-end à oublier au plus vite »,soupirait Benjamin dimanche après la deuxième course. « On savait que ce tracé de Misano n’était pas le plus adapté à notre McLaren 570S GT4 de l’Équipe Verschuur. Et c’était encore plus vrai avec la chaleur intense qui régnait ici… Mais en parvenant à signer le 6echrono lors de ma séance qualificative, j’avais encore l’espoir d’aller marquer des points importants pour le championnat. »
Dès le départ de la première course, samedi en fin de journée, le Belge affichait une fois encore son talent et ses ambitions. Cinquième après un tour, il gagnait encore une position et profitait d’une pénalité infligée à deux voitures devant lui pour terminer son relais au deuxième rang. Les choses allaient malheureusement se compliquer par la suite… « Reparti deuxième, Daniel s’est retrouvé en difficulté et il a perdu plusieurs positions. Mais alors que nous allions quand même marquer quelques points, les freins ont totalement surchauffé et nous avons dû abandonner à cause d’une fuite dans le circuit hydraulique. »
Le lendemain, c’est depuis la 17eposition que Daniel McKay s’élançait pour la Course 2 après une séance qualificative décevante. Remontée à la 14eplace avant les Pit-Stops, la McLaren de l’Équipe Verschuur était toutefois victime d’un coup du sort. « Nous avons effectué notre arrêt très tôt », explique le Namurois. « Et au moment où je suis reparti, la course a été neutralisée par une procédure de Full Course Yellow. Ceux qui ont eu l’occasion de changer de pilote à ce moment ont donc gagné énormément de temps par rapport à nous et je me suis retrouvé à la… 21eplace du classement général, avec un retard considérable. »
Benjamin faisait contre mauvaise fortune bon cœur. Se montrant constamment parmi les plus rapides en piste, le Belge jetait toutes ses forces dans la bagarre pour finalement remonter à la 11place du classement général. « Nous avons aussi terminé 10een Silver Cup et ainsi marqué 1 point pour le championnat »,tentait-il de positiver. « Mais nos adversaires ont quant à eux réalisé un week-end presque parfait. Alors que nous avions 11 longueurs d’avance, nous quittons Misano à la 3eplace et avec 27 points de retard. »
Déçu, Benjamin n’est certainement pas abattu pour autant.« Les choses peuvent évoluer très vite », glisse-t-il. « Mais nous ne pouvons plus nous permettre la moindre erreur et nous devons espérer que la réussite sera un peu plus de notre côté pour la suite. Dans moins de deux semaines, nous serons à Zandvoort pour l’avant-dernière épreuve du championnat. Il nous faudra y viser la victoire pour conserver une chance de titre ! »
Source: Com