Septième dimanche, Ugo de Wilde a atteint l’objectif qu’il s’était fixé avant un deuxième rendez-vous sur un circuit compliqué qu’il découvrait. Terminer deux fois dans les points. Des soucis de réglages l’ont empêché de faire mieux. En marquant dix-huit unités, il conserve néanmoins la troisième place du championnat derrière Oscar Piastri et Victor Martins et s’empare du leadership chez les « rookies »

Après s’être montré très rapide, jeudi et vendredi lors des essais libres sur piste humide, c’est sur une piste séchante que s’est disputée la qualification pour la première course de Silverstone ce samedi.

« Après quelques tours de reconnaissances avec les gommes pluie, on est sortis un peu trop tôt en pneus neufs. On ne pensait pas que la trajectoire sècherait aussi rapidement, » avouait le pilote JD crédité du 9e chrono, à 7 dixièmes de la pole. « Par ailleurs, on avait changé mes réglages par rapport à vendredi et le comportement de l’auto me convenait moins bien. »

« J’ai pris un bon envol en doublant de suite le leader du championnat Victor Martins. J’avais aussi pris le meilleur sur mon équipier brésilien Joao Vieira au moment d’arriver dans les Esses de Becketts, mais il insisté et j’ai levé le pied pour éviter un accrochage entre équipiers… »

Deux pilotes se loupaient devant lui et c’est donc en sixième position qu’il bouclait le premier tour : « J’ai cru que tout était fini quand un d’eux est revenu sur la piste et m’a presque touché. »

Sixième puis cinquième après l’abandon d’Alexander Smolyar, le Bruxellois de 16 ans gagnait encore une place à l’arrivée suite à la pénalité infligée au local Callan O Keeffe pour non respect des limites de la piste. « Il a coupé des quatre roues sept ou huit fois devant ou derrière moi. Je savais qu’il allait être sanctionné et donc je n’ai pas cherché à le doubler même si j’étais plus vite que lui en fin de course et que Caio Collet me mettait la pression. »

Quatrième à l’arrivée en partant P9, Ugo était récompensé au terme d’une course sage et intelligente. «Cela fait douze points de plus dans l’escarcelle. Par contre, ma monoplace n’était pas compétitive. Et l’on souffre beaucoup en perdant énormément d’appui quand on se retrouve dans le sillage des autres. Il va falloir essayer de corriger cela pour dimanche. »

Lors de la deuxième qualification dominicale, Ugo de Wilde signait le sixième chrono derrière les quatre redoublants et grands favoris du championnat et à quatre centièmes du meilleur rookie.

« Cela va mieux certes, mais l’écart avec le poleman ici est énorme. Enfin, je suis à quatre dixièmes du deuxième. Sur un circuit comme Silverstone que je découvre, je ne peux pas trop me plaindre. Cela ira mieux à partir du Castellet, sur des circuits que je connais. »

S’il réussissait à conserver sa place au départ, le pilote JD Motorsport perdait une place au profit de Maini Kush l’attaquant dès le premier tour à la chicane. Comme la veille, il s’est ensuite battu toute la course avec le Britannique Callan O Keeffe. « Il m’a doublé hors piste dans le virage 1 à quelques tours de l’arrivée mais les commissaires sportifs, après avoir visionné les images, m’ont rendu la septième place. Au-delà de cela, je ne suis évidemment pas très content. Comme mes deux équipiers, j’ai souffert d’une forte dégradation des pneus. Je glissais partout. J’ignore pour quelle raison. On a eu un assez long débriefing et on espère trouver la solution pour la prochaine course car nous n’avions clairement pas une voiture capable de jouer le podium. Malgré cela, j’ai tout de même atteint l’objectif avec 18 points marqués ce qui me permet de garder la troisième place du championnat et surtout de prendre la tête du classement rookie. Cap maintenant sur le Mans pour la préparation de mes examens puis Monaco, théâtre exceptionnel de notre prochain meeting. Là-bas, ce sera encore certainement une toute autre histoire… »

Au championnat : 1. Piastri (Aus) 62 ; 2. Martins (Fra) 46 ; 3. Ugo de Wilde (Bel) et Smolyar (Rus) 43 ; 5. Colombo (Ita) et Maini (Ind) 33 ; 7. Lorandi (Ita) 32 ; 8. Collet (Bré) 28 ; 9. Vieira (Bré) 25 ; 10. Ptacek (Tch) 17

 

Source: Com