Charles Leclerc, titré en Espagne

Charles Leclerc (Prema Racing) est devenu le premier champion de la nouvelle appellation Formule 2, succédant ainsi au Français Pierre Gasly (champion 2016 des GP2 series). Sur le circuit de Jerez (Espagne), le Monégasque a d’abord signé une nouvelle pole-position, la 8e de l’année, puis a remporté la course longue sans être réellement inquiété. Loin devant pendant la première partie de la course, Leclerc a néanmoins dû se méfier du retour d’Oliver Rowland (Dams), son second au classement général, un peu plus rapide avec son deuxième train de pneumatiques. L’affaire s’est encore corsée avec l’accrochage dans le peloton entre Ferruci (Trident) et Matsushita (ART GP), imposant la sortie de la safety-car à quelques tours de l’arrivée. Leclerc voyait du même coup son avantage réduit à néant. A la relance, le pilote d’essais Ferrari conservait malgré tout l’avantage, maintenant Rowland sans trop de difficulté derrière lui. La troisième place sur le podium revenait à Antonio Fuoco (Prema Racing) qui profitait des événements et d’une bonne stratégie pour revenir du fond de la grille.

Cet après-midi, le nouveau champion a connu une course sprint plus délicate. Alors que le trio Palou (Campos), Latifi (Dams), Markelov (Russian Time) filait en tête, Leclerc, tout comme son coéquipier chez Prema, Antonio Fuoco, en délicatesse avec leurs pneumatiques, tentaient une stratégie osée en changeant de gommes aux alentours de la mi-course. Pari osé qui leur permettaient de revenir vers l’avant du peloton, sans toutefois pouvoir jouer la gagne. Dans le dernier tour, Leclerc était même relégué en septième position en raison d’un ennui technique.
En tête Palou, longtemps leader, baissait de rythme en fin de course et voyait le trio Latifi, Markelov et Rowland – prudent en début de course – revenir sur lui à grands pas. Le Russe, plus rapide, débordait coup sur coup Latifi et Palou pour décrocher sa  quatrième victoire de la saison. Avec Palou à la dérive, Rowland complète le podium devant Ghiotto, bien revenu d’un passage hors piste en début de course et Fuoco.

Avec Leclerc déjà titré, la dernière manche du championnat dans un mois et demi à Abu Dhabi sera néanmoins décisive pour les places d’honneur entre Rowland, Markelov, Ghiotto (Russian Time) et Latifi. Sans oublier le titre par équipes, encore très ouvert entre Prema Racing, Dams et Russian Time.

Course 1 : 1. Leclerc (Prema Racing) ; 2. Rowland (Dams) ; 3. Fuoco (Prema Racing)

Course 2 : 1. Markelov (Russian Time) ; 2. Latifi (Dams) ; 3. Rowland (Dams)

Championnat : 1. Leclerc 249 ; 2. Rowland 189 ; 3. Markelov 177 ; 4. Ghiotto 164 ; 5. Latifi 156 , etc.

 

George Russell titré lui aussi
A noter que ce week-end espagnol a également sacré le Britannique George Russell, 19 ans, protégé de Mercedes, champion 2017 des GP3 series. Nirei Fukuzumi (ART GP) et Alessio Lorandi (Jenzer) ont remporté les deux courses disputées sur le circuit andalou.

René-Jean Labrique