Race 1, Charles Leclerc (MON) PREMA Racing
25.11.2017. Formula 2 Championship, Rd 10, Yas Marina Circuit, Abu Dhabi, UAE, Saturday.
– www.xpbimages.com, EMail: requests@xpbimages.com – copy of publication required for printed pictures. Every used picture is fee-liable. © Copyright: Photo4 / XPB Images

Dans les Emirats, le pilote monégasque de l’équipe Prema Racing a conclu en beauté la saison de Formule 2. Deuxième de la course longue malgré une qualification en demi-teinte, vainqueur de la course courte après une superbe remontée de la septième place, il n’a encore laissé la vedette à personne pour conclure la saison 2017.

Pourtant Charles Leclerc n’était même pas monté sur le podium de la première course, survolé par deux hommes devant lui : Oliver Rowland (Dams) et Artem Markelov (Russian Time), partis en pneus super-soft qui avaient choisi la bonne stratégie. Le Russe, auteur de la pole-position, avait pris le meilleur départ, mené les premiers tours avant de changer ses pneus. Rowland l’imitait mais se montrait plus véloce à la relance et passait Markelov. La course était joué car beaucoup plus tard, quand Leclerc qui était remonté jusqu’à la première position, s’arrêtait à son tour, le duo repassait devant, dans l’ordre Rowland – Markelov. Tranquille troisième, Charles Leclerc ralentissait même dans la dernière ligne droite pour s’effacer face à son coéquipier, Antonio Fuoco, qui pouvait gagner des places au championnat.

Ce cadeau de Leclerc ne servait à rien cependant car dans la soirée, Fuoco se voyait privé de sa troisième place en raison d’une pression de pneu non conforme. Pire, Oliver Rowland était lui aussi déclassé pour une hauteur de plancher non conforme. Le nouveau podium, sur tapis vert, donnait donc Markelov, Leclerc et Ghiotto (Russian Time). Ce coup de théâtre tardif offrait à Markelov la deuxième place du championnat, au détriment de Rowland et permettait à Russian Time d’aborder la dernière course avec une bonne avance au classement par équipe.

De fait, la victoire de Charles Leclerc n’était pas suffisante pour permettre à Prema Racing de conserver son titre 2016. Le Monégasque a néanmoins gratifié les spectateurs d’une belle remontée de la septième à la première place, débordant même Alex Albon (ART GP), dans le dernier tour, au prix d’un dépassement musclé. Le podium était complété par Nicholas Latifi (Dams). A quelques longueurs derrière, Markelov (5e) et Ghiotto (6e) assuraient le championnat par équipes pour Russian Time, devançant Rowland, bien remonté du fond de la grille.

La première saison de Formule 2 consacrait donc Charles Leclerc, en partance vers la F1 et Russian Time, qui quittera la discipline l’an prochain.

Texte : René-Jean Labrique