Il attendait ce meeting avec une certaine impatience. Désireux de retrouver la réussite du coup d’envoi de la saison, Ulysse De Pauw avait le couteau entre les dents pour cette troisième manche du British F3 BRDC à Silverstone. Malheureusement, cela s’annonçait plus compliqué que prévu dès les premiers essais. « J’étais rapide lors des tests sur le sec mais ma voiture a rencontré des problèmes techniques en même temps que la pluie est apparue », commente le jeune Belge. « En conséquence, je n’ai roulé que très peu et nous n’avons pas su trouver le set-up idéal. »

Les qualifications n’allaient hélas pas sourire à Ulysse, mais pour des raisons causées par certains de ses concurrents. « La direction de course avait formellement indiqué qu’il était interdit d’élargir à Copse, ce qui permettait le cas échéant d’obtenir un gain d’une seconde sous la pluie », indique-t-il. « Malheureusement, certains pilotes ont continué à dépasser les limites de la piste… et n’ont pas été sanctionnés ! Tandis que nous avons joué le jeu de notre côté, à nos dépens. A côté de cela, je n’ai pas réussi à exploiter le potentiel de ma voiture qui n’était pas non plus parfaite. Je ne pouvais donc pas me faire d’illusions en me qualifiant en deuxième partie de grille. »

Toujours est-il que cela allait un peu mieux pour le Brabançon lors de la Course 1. « Cela s’est très bien passé. Je suis parti 14ème et j’ai terminé 7ème, non sans avoir un bon rythme en course. ». Le pensionnaire du Douglas Motorsport réalisait ensuite une prestation correcte en terminant 8ème de la Course 2 avant de finir 11ème de la Course 3 après être à nouveau parti de loin. « J’ai fait ce que j’ai pu. Mais c’est très compliqué de suivre le train de tête à Silverstone car on est rapidement déventé et on finit par décrocher. »

Même si les résultats bruts sont loin de ses standards habituels, Ulysse gardait son éternel optimisme à l’issue de ce week-end dans le Northamptonshire. « Je sauve quand même les meubles au championnat car je ne perd pas trop de points sur les leaders. Je suis les talons du quatrième. La prochaine manche aura lieu à Donington, là où j’ai découvert ma Tatuus. Chaque tour en essais comptera et j’aurai comme objectif de m’améliorer en qualifications, ce qui est mon point faible jusqu’à présent. »

Rendez-vous donc sur un autre monument du sport automobile britannique les 22 et 23 juin prochains, où Ulysse visera à nouveau un résultat de choix.

Source: Com