Ulysse De Pauw espérait briller à Magny-Cours, une piste qu’il apprécie beaucoup. Hélas, le représentant du RACB National Team n’y a pas marqué les gros points qu’il escomptait malgré un podium. C’est dans les moments difficiles que se forge le caractère d’un sportif. « J’avoue que j’ai mis un peu de temps à trouver le bon rythme en qualification, commentait Ulysse à la sortie de l’exercice délicat des tours chronométrés. Mais le 4ème temps signé laissait espérer de belles choses ce week-end. Dans la Course 1, j’ai commis une erreur au départ et je me suis retrouvé 14ème au premier tour. Dès cet instant, je me suis bien appliqué pour remonter à la 6ème place. »

Placé en 5ème position sur la grille de départ de la Course 2 par la règle de la grille inversée, le Belge parvenait à se hisser sur la plus petite marche du podium. « J’étais ravi du résultat, mais une sanction de la Direction de Course a quelque peu calmé ma joie. Les officiels ont décidé de me faire partie de la dernière place sur la grille de départ du troisième et dernier round pour conduite anti-sportive. Je trouve cette pénalité sévère, mais je ne peux que m’incliner », admettait notre compatriote.

Plus motivé que jamais, le représentant du RACB National Team réalisait une belle bordée de dépassements pour finir 8ème. « Franchement, je ne pense pas que j’aurais pu faire mieux, reprend De Pauw. En F4, les courses sont des sprints de 20 minutes et dans celle-ci, on a eu droit à deux interventions de la Safety-Car. Au bilan du week-end, je suis évidemment déçu mais pas résigné pour autant. Il reste deux meetings, soit six courses, pour donner le meilleur de moi-même. »

Source : Com