Après pratiquement deux mois d’interruption estivale, les jeunes élèves de la classe F4 reprennent le chemin de l’école ce week-end sur le circuit de Magny-Cours. En étudiant appliqué qu’il est (le Brabançon a soufflé ses 17 bougies ce lundi), Ulysse De Pauw trépigne d’impatience…

« Huit semaines sans disputer une course, c’est long, souligne notre compatriote. C’est toujours bon de faire un break, de déconnecter quelque temps. J’en ai d’ailleurs profité pour décompresser quelques jours avant de reprendre intensivement l’entrainement physique. Mais il me tarde de reprendre la piste, de goûter à nouveau aux sensations du pilotage de la monoplace et de ressentir les effets de l’adrénaline de la compétition. »

Cette reprise est d’autant la bienvenue qu’elle a lieu à Magny-Cours. « A deux reprises, j’ai eu l’occasion d’y mener des essais, rappelle le jeune Belge. A chaque fois, je me suis situé dans le groupe de tête. J’apprécie beaucoup ce tracé composé de nombreux virages contraignants. Contrairement à des pistes plus larges où certaines courbes se muent pratiquement en lignes droites pour la F4, on est obligé de se battre avec le volant à chaque instant à Magny-Cours. »

De quoi décupler la motivation du jeune Belge ? « Désormais je vais tenter de marquer de gros points à chaque course, prévient-il. Nous entamons la dernière partie du championnat. Après ce week-end, nous disputerons encore deux meetings. Je veux terminer ma première saison en F4 en beauté. »

Source : Com