Le prestigieux Ferrari Challenge Europe était de passage par le Circuit de Spa-Francorchamps le week-end dernier, l’occasion pour John Wartique d’évoluer à domicile… mais sans public, huis-clos oblige. Des prescriptions sanitaires qui n’ont pas empêché le pilote portant ce week-end les couleurs de D2P et Francorchamps Motors Luxembourg de s’illustrer tant samedi que dimanche !

Dès les séances d’essais, John Wartique se retrouvait dans le peloton de tête, et c’est pour 0’’074 qu’il loupait la pole position en vue de la Course 1. « Une micro-erreur m’a couté un peu de temps, suffisant pour me renvoyer en 2ème position, explique John. En course, je me suis maintenu à la 2ème place, accessit que j’ai su conserver jusqu’au bout. Je signais là mon troisième podium en cinq courses dans ce Ferrari Challenge Europe. »

C’est depuis la deuxième ligne de la grille de départ que la Ferrari D2P s’élançait le dimanche. « Je me suis propulsé en de la 4ème à la 2ème position dès le freinage de la Source, reprend le pilote belge. Et là, je me suis dit que pour avoir une chance de prendre le meilleur sur Emanuele Maria Tabacchi, qui domine cette compétition, il fallait que je donne tout ce que je pouvais au cours des trois premiers tours. Mauvaise pioche, car non seulement je n’ai pas trouvé l’ouverture, mais les pneus ont peu apprécié le traitement. J’ai été contraint de laisser filer Tabacchi, tandis que Florian Merckx m’a dépassé de manière très propre en vue de l’arrivée. Mais bon, en terminant 3ème, je montais une nouvelle fois sur le podium, de quoi me permettre de conclure d’agréable façon un très solide week-end spadois ! »

Avec quatre top 3, dont une victoire, en six confrontations, et pas la moindre gratte sur la Ferrari 488 Challenge D2P, John Wartique peut se montrer satisfait de ses prestations. Ce qui n’a pas manqué de réjouir Amato Ferrari, Monsieur AF Corse, en personne. Covid-19 oblige, les Ferrari Finali Mondiali, initialement programmées sur le circuit de Yas Marina à Abu Dhabi, auront finalement lieu à Misano… qui accueillera aussi la dernière manche régulière du Ferrari Challenge Europe. « Pour espérer briller aux Finali Mondiali, il est impératif de déjà prendre part au prochain meeting, analyse Wartique. Il me reste un peu moins de deux semaines pour trouver les budgets nécessaires, et convaincre mes partenaires d’être de la partie pour la fin de la saison. Il s’agira également d’un excellent moyen de préparer 2021. J’espère vraiment pouvoir disputer l’intégralité de la compétition, car en dépit de mon programme partiel cette année, je pointe au 3ème rang du championnat. Le titre est donc jouable, pour autant que je ne manque aucun rendez-vous. Nous n’en sommes pas encore là, car pour l’heure, c’est objectif Misano. Et plutôt deux fois qu’une… »

Source: Com