Au sein de la rédaction de SPEED, nous ne pouvons pas passer à côté des brillantes performances d’Ugo de Wilde. Du haut de ses 14 ans et 10 mois, le chroniqueur de votre magazine a réalisé une prestation mémorable sur le circuit de Barcelone lors de l’avant-dernière manche du championnat de France F4.

Le jeune Bruxellois s’est d’abord qualifié 4ème et 6ème en vue des Courses 1 & 3. Après avoir fini 7ème du premier exercice après un départ plutôt compliqué, Ugo a gagné pour de bon ses galons lors de la Course 2. Il s’élançait depuis la deuxième ligne (suite à son résultat en C1 et le principe de la grille inversée) mais tenait bon pour aller cueillir une splendide 3ème place, et ce en dépit d’un aileron avant en fâcheuse posture. Un premier podium émouvant pour Ugo qui tombait dans les bras de ses proches mais aussi d’autres pilotes après l’arrivée.

Il concluait la Course 3 par une nouvelle performance de premier plan. Sixième sur la grille mais sur le côté mouillé de la piste, il perdait deux places lors du premier tour mais parvenait rapidement à récupérer sa 6ème position. Il arrachait même la 5ème place à l’entame du dernier tour au prix d’un dépassement plein d’autorité à l’extérieur sur Munoz. Ugo conservait cette position jusqu’à l’arrivée pour cueillir un nouveau Top 5. Une 5ème place qui se transforme en 4ème d’un point de vue comptable puisque Charles Milesi est transparent au championnat.

Non content d’être le plus jeune pilote de l’histoire de la FFSA à monter sur le podium, de Wilde empoche un total de 33 points qui devrait lui permettre de faire un bon de géant au championnat. Les Course 1&3 ont été remportées par Milesi tandis que Jean-Baptiste Mela a enlevé le 2e affrontement. Nouveau week-end à oublier pour Amaury Cordeel qui ne marque aucun point.