Au cours des dernières semaines, il semblait acquis que Kenny Herremans s’en irait découvrir de nouveaux horizons. Après avoir trouvé un accord avec ses partenaires AM Certified Professional – Afsprakenmaker et davantage encore Geert Van den Bossche, dont les installations Ford sont situées à Aalst, Ninove et Zottegem, il a finalement été décidé de repartir pour un tour sous la bannière du Team Lagrange et de revendiquer le titre en Ford Fiesta Sprint Cup !

“Il est vrai que nous avons été très longtemps occupés à monter un programme ailleurs, explique Kenny. Car en tant que pilote, je veux vivre de nouvelles expériences, et surtout, je voulais rouler dans une autre catégorie, plus élevée. Comme c’est souvent le cas en sport automobile, il faut que les finances suivent. Tant que c’est aspect n’était pas totalement bouclé, je gardais la Ford Fiesta Sprint Cup en réserve. Car je savais qu’à ce niveau, je pouvais encore compter sur le soutien de Ford Van den Bossche.’’

Dès l’instant où Kenny et son entourage ont compris qu’il serait difficile de franchir le pas, une troisième saison en Ford Fiesta Sprint Cup s’est dessinée toujours plus distinctement.

“C’est Niels Lagrange qui m’a convaincu, insiste Kenny. Nous avons aussi discuté avec lui d’autres opportunités. L’an dernier, nous avions bien collaboré, et sur base de toutes les données en notre possession, en tant que patron de team, il est en mesure de très bien évaluer mes chances. Aussi bien sportives que financières. Nous sommes donc arrivés à la conclusion qu’il était mieux pour moi de passer une petite année supplémentaire dans cette catégorie que nous connaissons très bien, et dans laquelle je me présente seul au départ – traduisez, sans devoir partager la voiture avec des tiers -, de quoi me permettre de défendre totalement mes chances. Avec Niels, je me sens en terrain connu, ce qui permet de faire le plein de confiance à l’aube de cette troisième année.’’ 

Niels Lagrange porte toujours deux casquettes. D’une part il se retrouve derrière le volant de la nouvelle Lamborghini Huracan GT3 dans l’ADAC GT Masters, et de l’autre, il est le Team Principal du Team Lagrange qui engage les voitures de Kenny Herremans et du débutant Mathieu Eloy en Ford Fiesta Sprint Cup.

 

“L’an dernier, Kenny s’est imposé comme une référence dans ce type de coupe de marque assez agitée, commente Niels au sujet des performances de Herremans. Même s’il a débuté une première saison en Ford Fiesta Sprint Cup en 2018, il était déjà parvenu à se hisser dans le peloton de tête à mi-championnat, avant de décrocher le titre lors de la finale. Avec le parcours et l’évolution de Kenny, la Fiesta Cup a démontré qu’elle fait office de vivier idéal pour les pilotes débutants, jeunes et moins jeunes, raison pour laquelle je suis heureux que Mathieu Eloy vienne renforcer nos troupes après un one-shot très réussi lors du week-end des TCR Spa 500. Avec Kenny comme locomotive, Mathieu va recevoir de tout le soutien nécessaire au sein du Team Lagrange afin de revendiquer le titre Junior.’’

 

Et parlons-en de couronnement. L’an dernier, Herremans s’est battu jusqu’au dernier meeting (disons même jusqu’au dernier tour) afin de décrocher un nouveau titre. Et tout est parti de travers.

“J’ai donc encore quelque-chose à démontrer, sourit Kenny en repensant au déroulement agité des Hankook Finales Races sur le TT Circuit Assen. Vu la manière dont se présentent les choses, je ne vais plus retrouver des gaillards comme Bert Longin et David De Saeger sur ma route, mais bien des garçons comme Mathieu Detry ou Dylan Derdaele, avec lesquels je vais clairement devoir composer. Et puis, il y aura pas mal de jeunes qui ont évolué et que nous pouvons désormais attendre aux avant-postes.’’