La finale de la Ford Fiesta Sprint Cup belge a une fois encore démontré tout le bien-fondé de cette nouvelle catégorie sprint : à deux reprises, on a vécu des courses passionnantes, et le duel pour le titre est resté intense jusque dans les derniers tours. Niels Lagrange ne s’est pas fait prier pour d’emblée signer de solides prestations en remplacement de Frank Van Langendonck au volant de la #30 Herroelen Motors by Niels Lagrange : il a remporté les deux courses en s’élançant depuis la pole position, s’offrant en outre à deux reprises le meilleur tour en course, et faisant de facto de Herroelen Motors le meilleur et le plus rapide des dealers Ford ! Pour ce qui est de la lutte pour le premier titre belge dans la Ford Fiesta Sprint Cup, la coupe est revenue à Kenny Herremans, qui a dû compter et recompter les points jusqu’au-bout pour finalement prendre le meilleur sur Ayrton Redant, Martin Leburton et Jens Verbesselt.

Course 1: Niels Lagrange de la 9ème place sur la grille à la victoire

Conséquence de l’inversion de la hiérarchie du top 10 au terme des qualifications, les principaux favoris se retrouvaient à l’arrière du peloton sur la première grille de départ. Après un excellent envol – 7ème sur la grille – Kenny Herremans se retrouvait rapidement aux commandes devant Yannick Redant, Hanne Terium – partie depuis la première ligne – Verbesselt, Leburton, Ayrton Redant et Niels Lagrange. Le ‘poleman’ Jo Vandersmissen s’était laissé surprendre dans la précipitation, achevant sa course dans un bac à gravier. Un tour plus tard, c’est Leburton qui se propulsait en 3ème position, devant une Hanne Terium résistant très bien, et Ayrton Redant. Yannick Redant avait entre-temps regagné la pitlane, conséquence d’un moteur ratatouillant.

Dans le 3ème tour, Leburton passait en 2ème position, ce qui plaçait les deux prétendants au titre aux deux premières places. Verbesselt avait entre-temps été rejoint par Ayrton Redant et Niels Lagrange, et deux rondes plus tard, Ayrton s’imposait à la 3ème place derrière le duo Herremans-Leburton. Dans l’une des nombreuses tentatives pour ravir les commandes de la course, Leburton touchait la voiture de Herremans, ce qui permettait à plusieurs concurrents de passer ce dernier, et le renvoyait en 6ème position. Ayrton Redant se retrouvait dès lors aux commandes devant Leburton, Verbesselt, Lagrange et un Thibault Parmentier ne lâchant rien.

Au 8ème tour, c’est Lagrange qui se frayait un chemin en 2ème position, tandis que Leburton avait toutes les peines du monde à contenir les assauts de Verbesselt. Dès le 10ème tour, il semblait acquis que le top 3 allait accueillir Redant, Lagrange et Verbesselt, tandis que le Junior Parmentier avait maille à partir avec Leburton et son équipier Herremans. Lagrange maintenait néanmoins la pression, et dans le tout dernier tour, il était en mesure de dépasser Redant, offrant une première victoire à Herroelen Motors by Niels Lagrange.

“Comme j’ai dû partir de derrière, il m’a fallu un certain temps avant de faire la jonction avec les hommes de tête, racontait un Niels très heureux. C’est surtout Hanne Terium qui m’a fait perdre du temps. Ensuite, j’ai profité de la lutte entre Herremans et Leburton pour gagner du terrain. En Ayrton Redant, j’ai trouvé un sacré client, et ce n’est que dans le dernier tour que j’ai pu trouver l’ouverture et prendre l’avantage.’’

Ayrton Redant franchissait le drapeau à damier en 2ème position devant Jens Verbesselt, mais tous deux écopaient de 5 secondes de pénalité pour dépassement des limites de la piste. Martin Leburton et Kenny Herremans devaient cependant se contenter des 4ème et 5ème places. Les quatre candidats au titre abandonnaient également le point du meilleur tour en Course 1 à Lagrange. Avant l’ultime course de l’année, Herremans se retrouvait en tête avec 116 points, contre 112 à Ayrton Redant, 111 à Martin Leburton et 107 à Jens Verbesselt…

Dans la Ford Fiesta Sprint Cup Junior, rien ni personne n’a été en mesure de faire trembler Ayrton Redant. Il l’emportait devant une étonnante Hanne Terium, après que Thibault Parmentier eut écopé d’une pénalité de 10 secondes pour non-respect des limites de la piste. Ce qui le laissait en 3ème position. Avec 112 points, Ayrton Redant était déjà assuré du titre FFSC Junior. Yannick Redant (72) et Thibault Parmentier (71) allaient par contre s’affronter pour la place de vice-champion dans la Course 2…

Classement Course 1:  Lagrange 15 tours; 2. A. Redant 5.423; 3. Verbesselt 12.623; 4. Leburton 13.425; 5. Herremans 15.869; 6. Terium 25.263; 7. Parmentier 28.473; 8. Huart 32.776; 9. Valckenaere 32.908; 10. Feyaerts 1.00.873; 11. Vandersmissen 14 tours; 12. Y. Redant 2 tours

 

Course 2: Lagrange de bout en bout

Lagrange et Leburton se retrouvaient côte à côte sur la première ligne de la grille de départ, et c’est le pilote de la #30 qui s’engouffrait en tête au passage de la première épingle, devant un Herremans impressionnant, suivi de Leburton, Ayrton Redant et un Parmentier une fois encore entreprenant, qui laissait derrière lui Verbesselt et Yannick Redant.

Au 2ème tour, Ayrton laissait clairement apparaître qu’il allait se battre pour un podium et les gros points en prenant le meilleur sur Leburton. Après que son frère Yannick eut signé le meilleur tour en course, celui-ci se loupait à l’abord d’un virage dans le 3ème tour, tirait tout-droit, ce qui lui coûtait quelques places. Un tour plus tard, Ayrton se retrouvait dans le sillage de Lagrange, voyant surgir dans ses rétroviseurs le petit train Herremans-Leburton. Parmentier et Ruben Valckenaere pointaient en 5ème et 6ème positions, tandis que Verbesselt était 8ème.

Lors du 5ème passager, Parmentier, jusque-là impressionnant, se loupait au Virage 6 sous le regard de Valckenaere, effectuait plusieurs tonneaux et en était quitte pour une grosse frayeur ! D’autant plus dommage quand on sait qu’il allait ravir la 2ème place dans la Ford Fiesta Sprint Cup Junior à Yannick Redant. Avec l’entrée en piste de la Safety Car, la course était neutralisée, Lagrange menant toujours devant Ayrton Redant, le duo Herremans-Leburton et Valckenaere.

A 6’52’’ de la fin du temps réglementaire, Ayrton Redant tentait de se faire pressant dans le sillage de Lagrange, et dans le Virage GT, tout partait quasiment de travers pour les deux leaders, ce qui permettait à Herremans, 3ème, de mettre le nez à la fenêtre. Lagrange parvenait à se récupérer et l’emporter devant Ayrton Redant, qui s’offrait la 2ème place du championnat grâce aux points de la 2ème place en Course, prenant le meilleur sur Martin Leburton.

“Je pense que sans la longue intervention de la Safety Car, j’aurais eu du mal à résister à Ayrton, expliquait Niels Lagrange, qui a assuré la plus belle des publicités au dealer Ford Herroelen. Que nous ayons tout gagné ce week-end me fait vraiment plaisir, à moi et au team. Avec mon expérience, j’ai pu faire la différence, ce qui démontre une fois encore dans la Fiesta Cup, c’est le pilote qui peut faire basculer un résultat, et non la voiture. J’en veux désormais plus…’’

Non seulement classé 2ème du championnat, Ayrton Redant était également le meilleur Junior de la Ford Fiesta Sprint Cup. Après le malheureux abandon de Thibault Parmentier, Ruben Valckenaere terminait beau 2ème devant Yannick Redant.

Le dernier mot, nous le laisserons à Kenny Herremans, tout premier champion de la Ford Fiesta Sprint Cup.

“Jusqu’au deuxième rendez-vous sur le circuit de Zolder, je ne savais trop que penser de mes performances, rayonnait le pilote Ford Van den Bossche. Je manquais évidemment d’expérience, je me débattais avec le set-up de la voiture, et je me retrouvais seulement 12ème sur la grille. Lorsque j’ai pu remonter dans le classement durant la course, me battant avec un pilote aussi expérimenté qu’Huart, je me suis dit que finalement, ce n’était pas si mauvais. S’en est suivi un premier podium à Zandvoort, puis une première victoire à Spa, et je me suis mis à croire en mes chances. Néanmoins, après cette 5ème place lors de la Course 1, je ne cessais de compter et recompter mes points et ceux de mes trois rivaux directs. Après la neutralisation, je savais que la 3ème place était suffisante pour laisser Ayrton et Martin derrière moi au moment du décompte final. Tout est bien qui finit bien !’’

Classement Course 2: 1. Lagrange, 13 tours; 2. A. Redant, 0.184; 3. Herremans, 1.297; 4. Leburton 1.984; 5. Valckenaere, 4.109 ; 6. Y. Redant 4.266 ; 7. Huart 6.365 ; 8. Verbesselt 6.701 ; 9. Terium 7.750 ; 10. Vandersmissen 28.883 ; 11. Feyaerts, 29.130 ; 12. Parmentier 4 tours.

Source: Com