Lors des traditionnels RACB Awards, l’attention a logiquement été portée sur les champions de la Ford Fiesta Sprint Cup. Vanspringel Automobiles a tout gagné – Champion général avec David De Saeger, Ford Dealer Team Championship, Junior avec Nathan Vanspringel, qui plus est élu Rookie of The Year par le RACB ! – et pour atteindre deux des objectifs, ils ont à deux reprises laissé derrière eux la formation composée de Bert Longin et FordStore Feyaerts !

Après un week-end particulièrement solide lors des Gamma Race Days – deux fois le plein de points -, Bert Longin comptait au classement cinq points de plus que Kenny Herremans, tandis que le futur champion David De Saeger se retrouvait à 11 unités. En quittant le week-end des TCR Spa 500, cinquième et avant-dernier meeting de la Ford Fiesta Sprint Cup, David De Saeger devenait le nouveau leader tandis que Bert Longin enregistrait son plus mauvais résultat lors de la Course 1, étant renvoyé plus loin au classement. Tout était déjà parti de travers dès le tour de chauffe de cette course quasi fatale.

Et Bert de commenter : “J’ai combiné les TCR Spa 500 avec le Belcar sur le Circuit de Zolder, avec pour conséquence que j’étais toujours en route et pas assez présent avec le team pour faire le point de la situation, estimer les conditions météorologiques et me rendre compte que les températures froides qui sévissaient dans les Ardennes avaient une influence sur la pression des pneus. Résultat : j’ai commis une faute dès le tour de chauffe, endommageant le train arrière, ce qui m’a valu de m’élancer depuis l’allée des stands. La preuve que j’avais voulu en faire trop en mêlant la Fiesta Cup avec l’une de mes autres activités. Regardez le résultat des Gamma Days : là-bas, je n’avais aucune autre obligation, et j’ai tout contrôlé de A à Z, dominant deux fois du départ à l’arrivée !’’

Et cela ne faisait que commencer : avec au même moment les décisives Finale Races sur le circuit néerlandais d’Assen et un long déplacement en direction de l’Australie ! Quelques jours avant que les teams Ford prennent la direction de Groningen la lointaine, Bert se retrouvait dans l’autre hémisphère où il officiait pour le compte de l’équipe belge Solar Team au volant de la voiture solaire BluePoint, décrochant la victoire dans le World Solar Challenge. Il était seulement de retour en Europe le samedi matin – Stienes avait disputé les essais libres – et avait dû hausser le rythme pour être à temps au départ des qualifications.

“Si vous voyez les photos de mon état après le World Solar Challenge, vous comprenez que j’ai dû aller très loin dans les réserves, insiste Bert en repensant à son aventure australienne. Et je devais encore me farcir le voyage de retour, avec une escale à Singapour, différents fuseaux horaires, pour arriver à Schiphol et directement prendre la direction d’Assen à l’heure européenne ! Jusqu’à la fin des Finale Races, j’ai souffert du décalage horaire. Ce qui a très certainement eu des répercussions sur ma manière de faire, car je n’étais pas dans un état normal. Je suis d’ailleurs persuadé que sans cette aventure australienne, j’aurais pleinement pu défendre mes chances dans la lutte pour le titre.’’

L’agenda chargé – traduisez Belcar et NASCAR – a d’ailleurs déjà décidé Bert et Stienes Longin de ne plus prendre part à la Ford Fiesta Sprint Cup en 2020.

“Stienes a donné la priorité à son programme NASCAR, et je n’avais aucune envie d’une fois encore trop en faire, car j’ai pu comprendre la saison dernière que cela pouvait être néfaste pour moi sur la piste, explique Bert. Dix-sept week-ends de course sur l’année, en plus des nombreux tests avec le Solar, un déplacement très lourd en Australie, des essais en NASCAR, mais aussi pour Kraft, sans oublier mes activités professionnelles. Trop, c’est trop !’’

Sans Longin sur la grille de départ de la Fiesta Cup, la question est bien sûr de savoir qui prendra le volant de la Ford Fiesta ST Line bleue #24 de FordStore Feyaerts ?

“Nous sommes toujours en train d’y réfléchir, car c’est très récemment, en analysant les différents calendriers, que nous nous sommes aperçus qu’il serait impossible pour Bert et Stienes d’encore prendre part à la Ford Fiesta Sprint Cup en 2020, explique Tom Feyaerts. Le programme en Fiesta Cup a été totalement monté autour de Bert et Stienes, et en leur absence, il va manquer un important maillon de la chaîne pour le bon fonctionnement de la #24. Pour l’heure, il n’est pas encore question de simplement remplacer Bert ou Stienes. Nous pourrions d’abord procéder à un programme de tests avec de jeunes débutants, et décider ce que nous pourrions faire par la suite.’’

Par contre, nul doute que Tom Feyaerts sera de la partie au volant de la #4 Garage Feyaerts.

“Après ma première apparition lors des Finale Races sur le TT Circuit Assen en 2018, j’avais l’intention de bien faire, se rappelle Tom de ses débuts en tant que remplaçant de Longin. Lors de la saison 2019, j’ai beaucoup appris – avec des hauts et des bas – et je suis décidé à remettre le couvert une année de plus. Grâce au Dutch Belgian Super Star, on se bat de nouveau pour toutes les places, même dans le second peloton, et je veux pouvoir tirer mon épingle du jeu. Sans oublier que la course est et reste un hobby pour moi. Avec notre petite structure FordStore Feyaerts créée autour de Bert et Stienes Longin, nous avons démontré que nous n’avions pas à rougir face à des formations bien plus connues en sport automobile. Ces lettres de noblesse m’ont donné une grande satisfaction en tant que distributeur Ford.’’

Ce qui a valu à la #24 FordStore Feyaerts de décrocher le titre de vice-champion du Ford Dealer Team Championship en prenant le meilleur sur Garage Van den Bossche by Niels Lagrange, renvoyé en troisième position.

Source: Com