Le champion Junior Nathan Vanspringel et son rival Alexander Borgmans pourront cette année compter sur la présence du ‘nouveau venu’ Mathieu Eloy ! Après une première apparition en Ford Fiesta Sprint Cup via le Team Lagrange lors du week-end TCR SPA 500, le jeune homme de 24 ans a pris goût à la chose, et il est bien décidé à poursuivre l’aventure !

“Même si j’ai effectué mes tout premiers kilomètres sur le rapide circuit de Spa, j’ai vite appris durant ce week-end, et j’ai d’emblée senti qu’il y avait une marge de progression, commente le pilote de la #30. C’est d’ailleurs suite à cette première participation sous la bannière de Niels Lagrange que nous avons décidé de poursuivre l’aventure en 2020 en Ford Fiesta Sprint Cup, et comme le contexte était très bon, nous avons repris les discussions avec Niels. Un choix judicieux. La Ford Fiesta Sprint Cup reste accessible financièrement, et il s’agit de la discipline d’accès idéale pour les jeunes avec peu ou pas d’expérience. En outre, j’ai pu me rendre compte à Spa que Niels, avec toute sa connaissance, est le coach parfait pour un débutant. Je suis conscient que l’apport de Niels m’a permis de d’emblée signer de bonnes performances. Il donne des conseils, met à l’aise et cela se traduit par une énorme confiance. D’où notre choix de miser sur la Fiesta Cup en compagnie de Niels Lagrange.’’

Dans l’ombre des vainqueurs Junior Giovanni Van Lil (Race 1) et Nathan Vanspringel (Race 2), Mathieu a décroché de solides 4èmes places lors des courses en prologue des TCR SPA 500, et pour ses débuts sur le circuit de Formule 1, il a fait forte impression.

“Cela m’a renforcé dans l’idée que je suis en mesure de me battre à l’avant du peloton, et oui, pourquoi pas, revendiquer la victoire et viser une belle place au classement général. Pour l’heure, nous sommes assurés de prendre part aux trois premiers meetings. Tout est bien sûr une question de budget. En attendant de trouver les fonds nécessaires, je vais donc pouvoir me concentrer à fond sur les premières courses. Si j’ai décroché de bons résultats après les trois premiers meetings – et que je suis bien placé au championnat -, cela nous aidera certainement à trouver des partenaires et des sponsors afin de poursuivre la saison. L’objectif est et reste de disputer l’intégralité de la compétition !’’

Il est clair que depuis un certain temps, on parle beaucoup de la Ford Fiesta Sprint Cup au sein de la famille Eloy !

“Je suis actif depuis une dizaine d’années en karting deux temps, mais la compétition, entendez par là le passage au sport auto, était exclu car mes études étaient prioritaires. Après avoir décroché mon diplôme d’ingénieur industriel en chimie, mon papa a voulu m’aider, et via ses contacts, des discussions ont été entamées avec Niels Lagrange. C’est ainsi que l’idée de tenter ma chance à Spa dans le cadre de la Ford Fiesta Sprint Cup est apparue. C’était en fait un test grandeur nature. Afin de voir où je pouvais me situer, et comment je me sentais au sein d’une compétition sprint comme la Fiesta. J’ai été en mesure d’achever les deux courses, sans rien casser ou abîmer. Maintenant, on veut plus et mieux.’’

La Ford Fiesta Sprint Cup continue de marquer les esprits. En 2018, le champion Junior Ayrton Redant a loupé la grande couronne pour seulement deux petits points. L’an dernier, le champion Junior Nathan Vanspringel a une fois encore démontré que sur la piste, un Junior est en mesure de régulièrement croiser le fer avec les valeurs établies. Cela en dit long sur le niveau de la coupe de marque Ford, et cela reste l’objectif de la Junior Ford Fiesta Sprint Cup : confronter des pilotes plus expérimentés avec de vrais débutants, et permettre à ceux-ci d’apparaître sous les feux de la rampe tout en apprenant les ficelles du métier !

Source: Com