La Ford Fiesta Sprint Cup est actuellement au cœur d’une longue pause après le quatrième rendez-vous de la saison sur le TT Circuit Assen. C’est en effet lors du week-end des TCR Spa 500, début octobre, que les concurrents belges et hollandais feront leur réapparition. Deux semaines plus tard, sur le même circuit d’Assen, ils prendront part au baisser de rideau sur la deuxième saison d’une coupe de marque Ford aussi populaire qu’appréciée.

La Ford Fiesta Sprint Cup a de nouveau démontré cette année qu’elle constitue une formule idéale pour les jeunes (et moins jeunes) ne possédant pas encore une grande expérience, et qui doivent tout apprendre du pilotage. Le jeune Nathan Vanspringel, 16 ans, s’impose toujours plus comme l’homme à battre dans la Junior Ford Fiesta Sprint Cup, confirmant cette tendance. On peut dire la même chose d’Alexander Borgmans, deuxième de la hiérarchie Junior. Avec le retour de Giovanni Van Lil, les Finale Races sur le TT Circuit Assen accueilleront un autre néophyte, Maxim De Witte !

Agé de 27 ans, Maxim n’est pas un inconnu dans les rangs de Niels Lagrange by FordStore Morren Motor. Il s’agit en effet du demi-frère d’Alexander Borgmans, et en guise de préparation à la première saison de celui-ci, les deux gaillards s’étaient partagés le baquet d’une des deux Fiesta Geo lors des différentes journées d’essais.

“Après avoir engrangé beaucoup d’expérience en karting indoor et lors de Track-Days, je considère que la Fiesta Cup est la manière idéale de mettre le pied à l’étrier, explique Maxim. Les voitures sont identiques, avec la même puissance, et c’est le pilote qui fait la différence. Il avait été décidé à l’avance qu’Alexander débuterait en Ford Fiesta Sprint Cup, tandis que je me contenterais de tests en vue de débuts restant à définir. En accord avec Niels Lagrange, le choix s’est porté sur les Finale Races, où je me retrouverai au volant de la deuxième voiture de Geo, afin d’effectuer mes grands débuts en sport automobile. Un choix très raisonné. C’est en fonction des résultats, mais aussi de la manière dont je vais gérer ça, qu’on pourra commencer à discuter de 2020. Je vais ainsi me mesurer en piste à Bart Versluys et Tom Feyaerts. Ce sont eux aussi des débutants, avec déjà pas mal de kilomètres au compteur, et me retrouver devant eux serait vraiment une bonne performance…’’

Avec des équipiers tels qu’Alexander Borgmans et Kenny Herremans, le débutant Anversois ne manquera pas de points de repère.

“Cela reste un saut dans l’inconnu, nuance Maxim. Jusqu’à ce rendez-vous, je n’aurai pas effectué le moindre mètre sur le TT Circuit Assen, et seules les séances d’essais libres me permettront de prendre la mesure de ce circuit très rapide. Entre-temps, je vais de nouveau tester au volant de la Fiesta #19 et me laisser coacher dans les règles de l’art par le team de Niels Lagrange.’’

Avant l’avènement des Finale Races, Alexander Borgmans tentera de reprendre quelques points au leader en Junior Nathan Vanspringel. Le rendez-vous est fixé le week-end des TCR Spa 500, où la Ford Fiesta Sprint Cup se produira en avant-programme.

“Avec quatre fois des points à distribuer, rien n’est encore décidé, analyse Alexander en vue des meetings restant à disputer. A partir de Spa, Giovanni Van Lil sera de retour, et il reste un pilote rapide sur le toboggan de Spa. On peut en dire autant d’Hanne Terium. A Spa, j’ai remporté ma toute première victoire, et j’en veux plus. Pour ce qui est des grands débuts de Maxim, je ne manquerai pas de lui apporter quelques conseils en vue des Finale Races, quand bien même ma principale préoccupation sera la lutte pour le titre en Junior.’’

Source: Com