Après des débuts plutôt réussis en 2018, Ruben Valckenaere a manqué le rendez-vous de la Ford Fiesta Sprint Cup lors de la saison écoulée. Un grave accident de la route a provisoirement mis un terme à toutes ses activités, pour donner la priorité à une pénible et très longue revalidation. Lors de la manche d’ouverture de la Ford Fiesta Sprint Cup, il était déjà de retour dans le paddock, soutenu par des béquilles, laissant comprendre qu’il était décidé à de nouveau pratiquer la course automobile. En l’occurrence la Ford Fiesta Sprint Cup !

“Je reviens bien sûr de très loin, puisque j’ai passé un hiver complet dans les hôpitaux, travaillant dur à ma revalidation, explique Ruben, 19 ans, dont le choc subi alors qu’il était passager dans une voiture a failli lui être fatal. Je pouvais rapidement reprendre le volant d’une voiture, et je n’avais plus qu’à attendre le jour où je pourrais poursuivre l’aventure en Fiesta Cup…’’

Cela s’est produit le 12 novembre sur le Circuit de Spa-Francorchamps, là où, en 2018, il était monté à deux reprises sur la troisième marche du podium en Junior Ford Fiesta Sprint Cup.

“Cela m’a fait beaucoup de bien de retrouver la Fiesta dans sa version Cup, qui plus est sur le plus beau circuit du monde, se rappelle, toujours avec émotion, Ruben. Il n’était pas question de chronos rapides. Ce qui comptait, c’était de retrouver les automatismes, le plaisir de la course sur circuit, et surtout de passer ce premier cap autant de mois après mes dernières courses, l’accident de la circulation en décembre, et tout ce temps passé à l’hôpital !’’

Avec les frères Redant, Hanne Terium et Thibault Parmentier, Valckenaere était l’un des nouveaux visages en 2018, à l’occasion de la première saison de la Ford Fiesta Sprint Cup. Contrairement à Ayrton et Yannick Redant, mais aussi Hanne Terium, Ruben Valckenaere n’avait jusque-là pas effectué le moindre mètre sur un circuit.

Ruben a déboulé pour la première fois au départ d’une course automobile sur le Circuit de Zolder, ce qui ne s’est d’ailleurs pas fait sans mal. Après un virage, il percutait Van Langendonck et était à son tour violemment touché par Bezuur. Abandon ! Lors de la Course 1 du week-end des 24 Heures, il était aux abonnés absents sur la grille : au cours du tour de chauffe, il avait voulu trop bien chauffer ses nouveaux pneus, se faisant surprendre avant la chicane Jacky Ickx et sortant de la piste. Un voyage d’études aux Etats-Unis l’avait empêché de prendre part aux courses dans les dunes néerlandaises de Zandvoort, et c’est seulement à Spa qu’il a enfin pu donner le maximum, ce qui lui avait valu deux 3èmes places. A Assen, il avait conclu la saison par une 2ème position.

“L’objectif est d’être de retour au départ de la Junior Ford Fiesta Sprint Cup, confirme Ruben. Avant cela, il me faut effectuer suffisamment de kilomètres en tests, et j’ai aussi besoin de l’autorisation définitive des médecins afin d’être en ordre avec les assurances. Il faut également, ce qui n’est pas rien, décrocher la licence obligatoire. Je ne vais pas me précipiter et je n’ai pas l’intention de prendre de risques inutiles. Mais je suis super-motivé et je me réjouis de rouler sur le nouveau circuit F1 de Zandvoort et d’y effectuer mon retour. Ce sera, disons, comme une deuxième session en Ford Fiesta Sprint Cup !’’

Et si cette deuxième chance devait, pour l’une ou l’autre raison, ne pas se concrétiser, Ruben se rendrait alors disponible au sein du TeamFloral pour s’occuper des autres pilotes.

“La saison dernière, nous avons interrompu nos activités en Fiesta Cup pour tous les concurrents, alors qu’en 2018, n’oublions pas que nous engagions trois Fiesta, et que Kenny Herremans avait décroché le titre. Parallèlement à mon retour aux affaires, nous voulons de nouveau être présents en Ford Fiesta Sprint Cup, et nous disposons de trois Fiesta prêtes à l’emploi. Les intéressés savent comment nous joindre !’’

Source: Com