Sur une piste détrempée, et alors que 5 minutes devaient encore être disputées, Philippe Huart a réussi à signer un chrono de 3’19’’247, de quoi lui permettre de prendre de justesse le meilleur sur le Hollandais Jop Rappange (3’19’’968) !

En se retrouvant en pole position, le pilote Ford Peerlings/Belgium Racing peut s’imposer comme le quatrième homme dans la lutte pour le titre, aux côtés du trio Bert Longin-Kenny Herremans-David De Saeger. Longin s’est classé 6ème (et 2ème meilleur Belge), De Saeger 8ème (3ème Belge) et Herremans 11ème (5ème Belge) !

“Ce matin, je me sentais déjà très bien sous la pluie, et après avoir dépassé les limites de la piste dans le Raidillon et à d’autres endroits, je savais où et comment je devais aborder ces difficultés, ce qui m’a d’emblée positionné au 3ème rang, expliquait un Huart euphorique après les essais. J’ai été un peu aidé dans ma mission par le montage de pneus avant neufs, mais aussi les conseils avisés de mon mécano. Sous les hallebardes, il y avait moins de monde en piste, et soudainement, je n’ai plus vu personne dans mon entourage immédiat. J’ai dès lors pu effectuer un tour rapide en solo : le travail était fait !’’

Avec une belle 10ème place finale – soit le 4ème meilleur classement belge -, Hanne Terium a été la meilleure représentante de la catégorie Junior, prenant l’avantage sur Nathan Vanspringel, Alexander Borgmans, Giovanni Van Lil et Mathieu Eloy. Borgmans s’est longtemps imposé comme le meilleur Junior, tandis que le débutant Eloy s’est d’emblée mêlé à la lutte pour la 2ème place avec Vanspringel et Van Lil, jusqu’au moment où Hanne Tertium surgissait à 4 minutes de la fin, signant le meilleur temps chez les Juniors belges, devant Vanspringel, Borgmans, Van Lil et Eloy. Il est dès lors bien difficile de prédire quel sera le Junior qui marquera le plus de points au bout des deux courses, l’indécision étant totale !

Ce samedi 5 octobre, la Course 1 prendra son envol à 9h15, tandis que la Course 2 est programmée à 13h20.

Pour la Course 1, les cinq premières lignes seront scindées entre les Belges et les Hollandais, qui plus est inversées. Kenny Herremans partira donc depuis la ‘pole position’ devant Hanne Terium, David De Saeger, Bert Longin et Philippe Huart. Pour la Course 2, la distinction entre pilotes belges et hollandais sera également d’application, mais cette fois, l’ordre des qualifications sera respecté, le plus rapide héritant réellement de la pole position. C’est donc Philippe Huart qui s’élancera donc en tête devant Longin, De Saeger, Terium et Herremans. Suivront, selon le classement mêlé entre Belges et Hollandais, Vanspringel (15ème), Borgmans (17ème), Van Lil (18ème), Eloy (19ème), Feyaerts (23ème) et Versluys (24ème).

Source: Com