Les débuts à succès de la Ford Fiesta Sprint Cup néerlandaise dans le cadre des Max Verstappen Days sur le Circuit Zandvoort ont confirmé que la nouvelle coupe de marque est synonyme d’arrivée de jeunes loups et de sang frais, au point de pouvoir être considérée comme une pépinière idéale pour les aspirants champions. Ce qui vaut aussi pour la Cup belge, dès l’instant où le bien connu TeamFloral complète la liste des engagés avec pas moins de deux Fiesta ST-Line pour les jeunes loups Ruben Valckenaere et Thibault Parmentier.

TeamFloral, dans l’histoire de Ford Motorsport, c’est un nom qui parle. La structure de Roulers s’est surtout distinguée en rallye, prenant notamment en charge le Ford Fiesta Trophy qui a révélé un certain Thierry Neuville. Pépinière de champions, disions-nous…

“Notre passé en lien direct avec l’ovale bleu a rendu évident le fait que TeamFloral serait présent dans cette nouvelle formule de promotion, explique Jean-Marc Valckenaere, responsable. En mettant le cap sur l’avenir, on a la possibilité de varier nos activités.’’

Avec un père tel que Jean-Marc, il était écrit que le jeune Ruben Valckenaere, 18 ans, apparaitrait tôt ou tard au départ d’une course. Cela a pris un certain temps, et cela a à voir avec le milieu du sport auto dans lequel Ruben a grandi !

“Tout jeune, j’étais déjà de la partie, et il était évident que j’avais attrapé le virus, explique Ruben. Mon papa vivait aussi par et pour le sport auto, et il n’en était que plus conscient de ce que cela coûte, et cela l’a incité à m’empêcher d’effectuer mes premiers pas dès mes plus jeunes années. Jusqu’au moment où la Ford Fiesta Sprint Cup était lancée, offrant aux néophytes un contexte idéal pour débuter dans les compétitions sprint. Thibault avait les mêmes ambitions, et comme nous sommes deux bons amis, les deux voitures porteront les mêmes couleurs, se produisant sous la bannière de TeamFloral Junior !’’

Contrairement à Ruben, Thibault Parmentier, 20 ans, jouit déjà d’une belle expérience au niveau du karting régional, et c’est via son père qu’il a fait la connaissance du… rallye !

“Mon père roulait pour TeamFloral, et c’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Jean-Marc, mais aussi de Ruben, commente le jeune loup d’Avelgem, en Flandre Occidentale. L’objectif est que je remplace un jour ou l’autre mon père sur la scène du rallye. Je considère l’étape de la Ford Fiesta Sprint Cup comme une manière parfaite d’apprendre le job, sans parler de l’aspect financier, qui a joué, car la Ford Fiesta Sprint Cup est une formule très accessible.’’

Seul Thibault a pour l’heure pris le volant d’une vraie Fiesta Sprint Cup lors de la journée d’essais. Pour lui et Ruben, la vraie aventure débutera néanmoins lors des essais libres du Zolder Superprix, programmé les 30 juin et 1er juillet.

“Ces premiers tours sur le Circuit de Spa-Francorchamps étaient déjà impressionnants, et ils m’ont permis de me rendre compte qu’il nous faudra encore parcourir beaucoup de kilomètres’’, analyse Thibault.

“Mais nous avons eu l’occasion de goûter à l’ensemble, et il nous tarde d’effectuer nos débuts lors d’une vraie course ! Nous voulons rouler autant que possible, et finir dans les hautes sphères du classement, raison pour laquelle il nous faut absolument éviter d’être impliqués dans des incidents stupides, style que l’un d’entre nous nous envoie tous les deux au décor’’, estime Ruben, le sourire en coin…

Source : Com