Ce prochain week-end, le rideau tombera sur la deuxième édition de la Ford Fiesta Sprint Cup belge. Sur le rapide TT Circuit Assen, également connu sous les appellations ‘Circuit de Drenthe’ ou ‘The Cathedral of Speed’, les Fiesta belges s’affronteront pour la sixième et dernière fois de la saison, à l’occasion de deux sprints à couper le souffle opposant quelques valeurs sûres, mais aussi et surtout de jeunes débutants inconnus jusque-là !

Mathématiquement, seuls David De Saeger, Kenny Herremans et Bert Longin sont encore concernés par la lutte pour un deuxième titre belge dans la Ford Fiesta Sprint Cup. Deux victoires, la pole position et deux fois le meilleur tour en course, ce sont 43 points qui seront distribués.

Avec 164 unités, David De Saeger se présentera en leader, avec toutes les réserves d’usage. En effet, s’il termine deux fois deuxième, il comptera 198 points, et si Bert Longin l’emporte à deux reprises, il affichera un score de 199 points. C’est alors que les 3 points supplémentaires (‘pole’ et deux fois le meilleur tour en course) seront déterminants. Si David De Saeger remporte un de ces points, et que Longin n’en prend pas en plus de ses victoires, alors, le Bruxellois sera champion. Plus difficile est la mission de Bert Longin face à Kenny Herremans.

Le champion en titre pointe à un seul petit point de Longin. S’ils remportent chacun une victoire et terminent aussi chacun une fois 2ème, Herremans, qui comptera alors 197 points, pourra envisager un deuxième titre, Longin plafonnant à 196. A moins que celui-ci ne brille samedi au moment de revendiquer la ‘pole’, ou ne signe le meilleur tour en course dans l’une des deux courses, ou… que Kenny score lui aussi dans les deux épreuves. En cas de résultat similaire, Philippe Huart se retrouverait avec 187 points, mais il lui faut pour cela remporter les deux joutes et empocher les trois points de bonus. Et il faudrait que l’actuel leader De Saeger ne marque pas plus de 22 points sur l’ensemble du week-end.

Pas réaliste, commente Huart. Cela ne signifie pourtant pas que je rends les armes. J’aimerais en tout cas terminer cette saison très réussie en beauté, et m’offrir une nouvelle fois la totale (pole position et victoire. NDLR) comme à Spa. Et je n’ai pas l’intention de laisser la place aux pilotes qui se battent encore pour le titre.’’

Haute tension ? Sachant qu’il n’y aura sans doute pas plus de 13 Belges sur la grille de départ des courses communes avec les Hollandais, cela signifie que tous les pilotes qui s’élanceront marqueront des points, un concurrent malchanceux – cf Bert Longin lors de la Course 1 des TCR Spa 500 – qui abandonnerait après un tour empocherait malgré tout 3 points.

D’autres empêcheurs de tourner en rond ? Après le forfait de Spa, Dylan Derdaele n’a plus aucune chance d’être titré. Mais lors des courses précédentes, il a démontré qu’il pouvait jouer un rôle de plus en plus décisif. Rappelons-nous seulement la manière dont il a privé David De Saeger de victoire et son rôle dans l’établissement du podium final lors de la Course 1 des Gamma Race Days. La #99 Belgium Racing/Ford Peerlings peut-elle se mettre au service de l’équipier Philippe Huart ? On peut poser la même question à d’autres pilotes qui évoluent sous les mêmes couleurs que les candidats au titre. A l’image de Tom Feyaerts (équipier de Bert Longin chez FordStore Feyaerts), Nathan Vanspringel (Vanspringel Automobiles / David De Saeger) ou du débutant Maxim De Witte, demi-frère d’Alexander Borgmans, qui sera sous le même auvent que Kenny Herremans chez Niels Lagrange by FordStore Morren Motor…

Comme il est tenu compte en Junior Ford Fiesta Sprint Cup des points réellement marqués au classement général, les candidats doivent veiller à ne pas perdre de place dans la hiérarchie absolue. Chaque unité risque de compter au moment du décompte final. A ce niveau, Nathan Vanspringel, qui profite de 22 points d’avance sur Alexander Borgmans, est relativement en sécurité, mais nous retiendrons les 13 points de la 4ème place finale de Giovanni Van Lil lors de la Course 1 à Spa. Ce même Van Lil qui croisera le fer avec Hanne Terium et Alexander Borgmans afin de décrocher la 2ème place dans la Junior Ford Fiesta Sprint Cup.

Empêcher Nathan d’être titré ne sera pas chose aisée, estime Alexander Borgmans. A Spa, il a réussi à creuser l’écart par rapport à moi, ce qui a directement à voir avec mes deux mauvais résultats : lors de la Course 1, j’ai été touché par un concurrent hollandais, ce qui a entraîné des dommages, tandis qu’en Course 2, je me suis laissé surprendre en slicks sur un vibreur encore mouillé dans le Raidillon, ce qui m’a envoyé dans le rail. Après la première joute, j’étais décidé à tenter ma chance. Mais cela n’a pas voulu sourire. Je vais désormais m’attacher à tenter de préserver la 2ème place, et pour cela, il me faudra surveiller Hanne Terium, mais aussi et surtout Giovanni Van Lil. Nous avons vu à Spa de quoi il est capable !’’ 

Lors des Finale Races, les concurrents en Junior recevront la visite de Dylan De Wolf, lauréat du Ford Fiesta Sprint Contest, qui prendra le volant de la #72 BlueBerry pour sa toute première course automobile !

Dans le Ford Dealer – Team Championship, le scénario est quasi identique à celui pour la succession de Kenny Herremans. A la différence près que la #25 Ford Vanspringel Automobiles (De Saeger) ne possède qu’un point de bon sur la #24 FordStore Feyaerts (Longin), et 2 unités sur la #32 Ford Van den Bossche (Herremans). Ford Peerlings pointe en 4ème position avec la #98 (Huart), et en dépit d’un certain écart avec le trio de tête, le représentant de Ford à Pelt, dans le Limbourg, qui débute dans cette compétition, est toujours en mesure de créer la surprise. D’autant que les concurrents ne représentant pas un concessionnaire sont invisibles, n’engrangeant pas de points au classement final, et qu’il n’y a pas de bonus ni pour le meilleur tour en course, ni lors de la chasse à la pole position.

Les Belges peuvent encore jouer un rôle en vue dans le Dutch Belgian Super Star, classement solidement mené par le jeune – 15 ans – Daan Pijl devant son compatriote Laurens De Wit et les Belges David De Saeger et Kenny Herremans.

Après les qualifications le samedi 19 octobre, nous saurons déjà qui hérite du point mis en jeu contre le chrono. La première joute commune de 30 minutes aura lieu le même jour à 15h20. Peut-être aurons nous, au terme de celle-ci, une meilleure vision des chances des ultimes prétendants à la couronne. Le dimanche 20 octobre, c’est à 15h30 que sera donné le départ de la dernière course de la saison, décisive pour le titre.

Championnat 1. David De Saeger 164; 2. Kenny Herremans 160; 3. Bert Longin 159; 4. Philippe Huart 144; 5. Nathan Vanspringel 102; 6. Dylan Derdaele 90; 7. Alexander Borgmans 80; 8. Hanne Terium 74; 9. Giovanni Van Lil 63; 10. Tom Feyaerts 50; 11. Bart Versluys 47; 12. Kristoff Cox, Mathieu Eloy 17; 13. Gilles Vervisch, Raf Pireyn 16

Ford Dealer Team Championship: 1. #25 Vanspringel Automobiles Wavre 159; 2. #24 FordStore Feyaerts 158; 3. #32 Ford Van den Bossche 157; 4. #98 Ford Peerlings nv Pelt 142; 5. #29 Vanspringel Automobiles Brussels 102; 6. #99 Ford Peerlings nv Pelt 99; 7. #14 Ford Motor Morren 90; 8. #4 Ford Feyaerts Aarschot 80; 9. #97 Garage Peerlings Lommel 45; 10. #30 FordStore Morren Motor 38.

Junior Ford Fiesta Sprint Cup: 1. Nathan Vanspringel 102; 2. Alexander Borgmans 80; 3. Hanne Terium 74; 4. Giovanni Van Lil 63; 5. Mathieu Eloy 17; 6. Gilles Vervisch 16

Dutch Belgian Super Star: 1. Daan Pijl 165; 2. Laurens de Wit 153; 3. David De Saeger 135; 4. Kenny Herremans 126; 5. Colin Caresani 125; 6. Rik Koen 120; 7. Bert Longin 111; 8. Philippe Huart 103; 9. Youri Verswijveren/Jorn Boertien 97; 10. Liroy Stuart 87; 11. Jari Benschop 86 ; 12. Dylan Derdaele 68; 13. Rop Rappange 52; 14. Belle Rappange 52; 15. Jules Grouwels, Nathan Vanspringel 51; 17. Dimitri De Vos 43; 18. Paul Sieljes, Ronald Bezuur 38; 20. J. Land 33; 21. Giovanni Van Lil 32; 22. Alexander Borgmans 23; 23. Hanne Terium 22; 24. Tom Feyaerts 16; 25. Toon Bosmans, Edward Grouwels 12; 27. Mathieu Eloy 10; 28. Kristoff Cox 6; 29. Dilango de Vos 5; 30. Gilles Vervisch, Bart Versluys 4; 31. Raf Pireyn 1

Source: Com