L’équipage de la Skoda Fabia R5 BMA jette le gant

Après avoir profité du Ypres Rally pour se replacer dans la course au titre national, Kris Princen et Peter Kaspers étaient particulièrement motivés au départ de l’Omloop van Vlaanderen organisé vendredi et samedi dans la région de Roulers. Sur ce parcours typiquement flandrien, le duo à la Skoda Fabia R5 BMA attaquait le rallye en force, avec deux deuxièmes meilleurs temps le vendredi soir, avant deux scratches permettant au bolide frappé du numéro #1 de pointer en tête du classement au terme cette première étape riche de quatre tronçons.

« Les spéciales étaient extrêmement glissantes, commentait Kris au retour à l’assistance. Mes concurrents directs étaient bien réveillés eux aussi, et nous savons qu’une erreur pouvait être fatale dans la lutte pour le titre. Nous ne pouvions donc pas rouler à la limite… ce qui ne nous a pas empêchés d’être à deux reprises les plus rapides et achever l’étape en tête du classement… »

Hélas, dès la première spéciale du samedi matin, première d’une série de cinq sans la moindre assistance, la Skoda Fabia R5 était victime d’une sortie de route éliminatoire. « Cela s’est passé dans un virage à gauche que j’ai pris cent fois dans ma carrière, et qui est toujours passé à fond sans le moindre problème, poursuit Kris. Suite à un orage matinal, cette spéciale n’était pas totalement sèche. Nous avions monté les gommes slicks les plus dures de Michelin. Les pneus étaient un peu froids et la voiture nous a échappé… Vu le niveau du championnat cette année, je ne pouvais pas me permettre de perdre 20 secondes dans cette spéciale sous prétexte qu’elle n’était pas totalement sèche. Il y a aussi eu une mauvaise communication avec l’ouvreur. C’est donc un ensemble de choses qui aboutit à ce triste résultat. Même si au bout du compte, c’est toujours le pilote qui est le premier responsable d’une sortie de route… »

Désormais renvoyé à 16 points du leader du championnat, alors que 40 unités restent à distribuer, Kris Princen et Peter Kaspers ont décidé d’en rester là. Ils ne seront donc pas au départ de l’East Belgian Rally et du Rallye du Condroz-Huy. « De toute manière, nous n’avions pas le budget pour disputer l’épreuve de Saint-Vith, reprend Princen. Ce qui nous condamne définitivement dans la lutte pour le titre. Et rouler pour rouler, vu les budgets nécessaires pour engager de telles autos, c’est impensable… »

De déception, il en était bien sûr aussi question pour Peter Kaspers, le copilote de Kris Princen : « On savait qu’avec des pneus slicks plus durs, il nous fallait faire attention dans cette première spéciale du jour, mais que nous allions pouvoir profiter d’un avantage dans les quatre suivantes. Kris a voulu passer ce virage à fond, c’était une erreur. D’autant plus dommage que jusque-là, tout se passait bien. La saison est en effet terminée pour nous, et c’est d’autant plus frustrant qu’au Condroz, Kris se comporte généralement très bien. Je vais désormais attendre le montant de la réparation de l’auto, avant de décider de la suite en ce qui me concerne… »

Clap de fin donc pour l’équipage de pointe de la formation BMA cette saison… « Il s’agit d’une issue regrettable, certes, mais ne comptez pas sur le team pour se plaindre, commente Bernard Munster, responsable de BMA. Je tiens à remercier Kris Princen et Peter Kaspers pour cette collaboration, même s’il est toujours difficile de rester sur un échec. Des erreurs, j’en ai moi-même commises dans ma carrière. Cela fait partie de ce sport. On devrait néanmoins revoir la Skoda Fabia R5 en seconde partie de saison, puisque désormais, elle est disponible à la location. Les intéressés peuvent nous contacter. »
 
Au sein de l’équipe BMA, on est bien décidé à rapidement tourner la page, d’autant que dès ce prochain week-end, deux rendez-vous figurent à l’agenda. A commencer par l’Aarova Rallysprint à Oudenaarde, ce dimanche 10 septembre. Pour l’occasion, la structure de Bernard Munster alignera une Skoda Fabia R5 pour… Steven Vergalle ! Connu comme excellent copilote et à la base de la carrière d’un certain Pieter Tsjoen, Vergalle a décidé de se faire plaisir dans de bonnes conditions, avec Michel Van Welden dans le baquet de droite. Et vu la liste des engagés pour ce Rallye-Sprint d’excellente facture, va y avoir du sport !

C’est également le week-end prochain que Grégoire Munster, le fils de Bernard, poursuivra sa saison dans le cadre de l’ADAC Opel Rallye Cup allemande. Après les excellentes prestations du Rallye Deutschland, c’est lors du Rallye Niedersachsen, basé à Osterode, que le jeune loup va tenter de se distinguer au volant de son Opel Adam Cup. A l’aube de cette épreuve, Grégoire Munster et Johan Jalet pointent à la 7ème place provisoire de cette compétition de haut vol pour laquelle pas moins de 24 équipages sont classés. On croise les doigts…

Parallèlement à un déménagement dans de nouveaux locaux qui seront inaugurés à l’automne, BMA met les bouchées doubles à la préparation du Balkan Classic Rallye, réservé aux anciennes, qui aura lieu du 18 au 23 septembre en Bulgarie, sur les bords de la Mer Noire. L’équipe de Bernard Munster y engagera pas moins de six Porsche 911 type Safari, avec bien sûr la victoire pour objectif. Un sacré challenge dont on reparlera très bientôt…