Florent Hontoir n’a pas manqué ses débuts en championnat d’Europe de rallycross, ce week-end, à Mettet puisqu’il est parvenu jusqu’aux demi-finales dans la catégorie Touring Car, inscrivant dès sa première course des points dans cette série annexe du championnat du monde.

Si, vendredi à son arrivée à Mettet, on avait dit à Florent Hontoir qu’il disputerait sa demi-finale dimanche et marquerait ses huit premiers points en championnat d’Europe, il aurait signé à deux mains! A l’étranger durant la semaine, le pilote gesvois a en effet bien cru ne pas pouvoir regagner la Belgique dans les temps quand son vol de retour a été annulé, avion tombé en panne! Pointant juste à temps au circuit Jules Tacheny pour participer aux premiers essais, il y rencontrait malheureusement des soucis qui n’allaient pas le quitter de tout le week-end…

« Alors qu’ici-même en mars dernier, dans le cadre du championnat de Belgique, j’avais réussi de très bons départs et que le premier mai encore, lors du Sprint Titanic, le moteur marchait d’enfer, ma Skoda Fabia RS n’a jamais fonctionné parfaitement. Je n’ai pas pu réussir un seul bon départ et, ce dimanche matin, le moteur donnait l’impression d’être vidé… Aidé de ses mécanos, Patrick Mertens, le propriétaire et préparateur de la voiture, n’a pourtant pas ménagé ses efforts, allant même jusqu’à sortir le moteur samedi soir. En vain… »

A défaut de pouvoir se battre à armes sensiblement égales avec ses adversaires, ‘Flo’ a roulé intelligemment, terminant ses quatre manches qualificatives en ordre utile, ce qui lui a ouvert les portes des demi-finales: « Quelle satisfaction de pouvoir rouler ce dimanche, devant des tribunes archi-combles, même si, à nouveau, je regrette que l’auto ne fonctionnait pas mieux. J’aurais pu faire beaucoup mieux encore… Cela dit, un tout grand merci à mes partenaires qui m’ont permis de vivre un fabuleux week-end avec la crème des pilotes de rallycross. Et merci à mes supporters, à toutes les personnes qui sont venues jusqu’au stand m’encourager ainsi qu’à toutes celles qui ont posté un commentaire sur mon compte Facebook. Je ne pensais pas que tant de gens s’intéresseraient à ce que je fais… »

A coup sûr une motivation pour la suite, même si le pilote ne sait… plus de quoi l’avenir sera fait: « Initialement, il était prévu que j’enchaîne avec la manche anglaise à Lydden Hill dans quinze jours. Je suis d’ailleurs retenu parmi les pré-engagés. Mais on vient de me faire une proposition beaucoup plus intéressante, toujours en rallycross, qui correspond parfaitement avec mes envies. Je vais me donner le temps d’y réfléchir sérieusement. Ce qui est sûr en tout cas, c’est qu’on me reverra à Mettet en 2018! »