Esssai Ford Mondeo Wagon PHEV (06.12.2019)

Lancée en 2015 en carrosserie 4 portes, la Mondeo hybride se présente aujourd’hui sous la forme d’un break Clipper à l’occasion de son restylage. De quoi réparer le principal défaut de la berline Mondeo Hybrid 187 ch : son coffre. (Marc Lacroix)

 

DESIGN

Boucliers redessinés, nouvelle signature lumineuse et barre chromée joignant les feux arrière distinguent le modèle restylé au printemps dernier. Si la berline est exclusivement prévue en finition haut de gamme Vignale, la Clipper est aussi proposée Business Class, Titanium et S-Line.

 

HABITACLE

L’intérieur est très spacieux, notamment aux places arrière, cossu, de belle qualité, bien fini et complet. Les espaces de rangement sont relativement nombreux et bien conçus. L’instrumentation est spécifique à l’hybride (2 écrans) avec affichage de l’évolution des choses en mode électrique. Si le coffre perd un peu de capacité de charge en raison de la présence de batteries, sa contenance d’un peu plus de 400 litres est nettement plus convaincante que la berline. Seul petit désagrément, le seuil de charge est plus haut du fait, précisément, de la présence de la batterie.

 

TECHNIQUE

L’ensemble hybride de la Mondeo conjugue un bloc thermique atmosphérique (140 ch) et 2 moteurs électriques pour totaliser 187 ch. La boîte est à variation continue commandée via molette circulaire plantée sur la console (palettes au volant optionnelles). Le tout affiche 1.716 k.

EQUIPEMENT

La Mondeo HEV n’étant disponible que dans les finitions hautes, son équipement est toujours complet. De nombreux packs sont prévus en parallèle. Parmi les assistances à la conduite, le régulateur de vitesse adaptatif s’est perfectionné avec le restylage ; il fonctionne désormais jusqu’à l’arrêt et reste en fonction dans les bouchons.

SUR LA ROUTE

La position de conduite est bonne et confortable, l’agencement des commandes ergonomique et l’habitabilité généreuse, tant devant que derrière. La finition se situe dans le bon peloton. S’il n’est ni le plus sexy en termes de graphisme, ni le plus perfectionné, le système SYN3 à écran tactile 8 » s’apprécie pour sa simplicité et son efficacité. Il est compatible avec Android Auto et Apple CarPlay. L’épais montant de pare-brise entrave un peu la vue en ¾ avant.

Comme chez Toyota, la Mondeo HEV s’élance sur son moteur électrique, puis le moteur thermique prend le relais sans le moindre à-coup. La douceur de conduite et la quiétude qui règne dans cette auto, fort bien insonorisée, incite à une conduite détendue. Au bout du compte, la consommation paraît franchement bien contenue.

Si elles ne sont forcément pas exceptionnelles, les performances sont largement suffisantes pour ce type de modèle. On regrettera peut-être le manque de consistance de la pédale de frein mais ce « problème » n’est pas différent que pour les autres voitures de ce type.

Même si elle commence à prendre les rides (lancée chez nous en 2015 alors qu’elle avait déjà été présentée 3 ans auparavant !), cette Mondeo Clipper HEV se présente comme une alternative qui pourra notamment être intéressante pour les sociétés dont les véhicules sont appelés à souvent circuler en environnement urbain. D’autant plus qu’esseulée sur ce marché des breaks familiaux « simplement » hybrides, elle est pour ainsi dire sans réelle concurrence.

Tarif


Ford Mondeo Wagon PHEV story (12.11.2019)

Ford profite du restylage de sa Mondeo pour ajouter une variante break Clipper à l’offre hybride de ce modèle, pour sa part proposée depuis 2015. L’occasion pour nous de revenir sur l’histoire des hybrides chez Ford. (Marc Lacroix)

 

2004 : L’Escape Hybrid devient le premier SUV hybride ;

 

2008 : Nouvelle génération Escape Hybrid ;

 

2010 : La Fusion Hybrid double l’offre Hybrid de Ford ; elle est le pendant de la Mondeo européenne ;

 

2012 : Présentation des nouvelles jumelles Fusion (US) et Mondeo (Europe) ; version Hybrid pour la Fusion (photo) ;

 

2013 : Présentation C-MAX Hybrid ;

 

Printemps 2014 : Lancement européen Mondeo IV ;

 

2015 : Mondeo Hybrid ; première Ford Hybride en Europe (2.0 essence/électrique 187 ch) ;

 

2019 : Le break Clipper complète l’offre Hybrid de la Mondeo.