Pati en pole position, Antonio Felix da Costa de DS Techeetah a pris la tête de l’E-Prix 2020 de Marrakech, suivi de près par Max Guenther, le pilote qui l’a remplacé dans l’équipe BMW i Andretti Motorsport en deuxième position et Nyck de Vries de Mercedes-Benz EQ en troisième position.

Parti en 11e position, le champion en titre et pilote de DS Techeetah Jean-Eric Vergne est remonté dans le classement jusqu’à la septième place, bien décidé à lancer sa troisième campagne pour le titre de champion. Dans le même temps, Nyck de Vries, de Mercedes, a été relégué de la troisième à la dernière place alors qu’il purgeait une pénalité pour être en surpuissance alors qu’il était en phase de régénération d’énergie.

À 28 minutes de la fin, Andre Lotterer de TAG Heuer Porsche est remonté à la troisième place. Da Costa occupait toujours la tête de la course, suivi de près par Guenther en deuxième position.

Vergne a poursuivi sa remontée pour passer en troisième position, après avoir doublé son ancien coéquipier Andre Lotterer relégué à la quatrième place. Bien qu’il n’ait pas participé à la première séance d’essais, le champion en titre était potentiellement sur le podium après être parti en onzième position.

Dans une lutte acharnée pour la première place, Max Guenther de BMW et da Costa se sont affrontés roue contre roue. Comme ce fut le cas pour la course de Santiago il y a quelques semaines seulement, les deux pilotes sont arrivés côte à côte à l’entrée du virage 11.

À 19 minutes de la fin, Guenther a pris la tête avant que da Costa ne passe par la zone d’activation du MODE ATTAQUE et reprenne la tête grâce à ses 35 kW de puissance supplémentaire.​

Plus loin dans le classement, Edoardo Mortara de Rokit Venturi Racing et Andre Lotterer de Porsche, tous deux en MODE ATTAQUE, se sont affronté pour la quatrième et cinquième place.

Poursuivant sa remontée, Vergne (troisième) a attaqué à Guenther (deuxième), prenant l’intérieur du virage 1 et dépassant le pilote allemand pour venir se placer en deuxième position derrière son coéquipier da Costa à six minutes et un tour de la fin de la course. Gunther, désormais troisième devançait Lotterer à la quatrième place, et les deux pilotes allemands se sont affrontés pour une place sur le podium.

Parti en dernière position sur la grille de départ, le pilote de Panasonic Jaguar Racing et actuel leader du championnat Mitch Evans avait réussi à remonter 18 place à quelques minutes de la fin de la course. Le pilote néo-zélandais n’avait pas réussi à établir un temps lors des qualifications, mais a plus que compenser ce départ difficile en remontant le peloton de façon sensationnelle et impeccable.

Alors que les deux DS Techeetah étaient en tête, Vergne a repoussé plusieurs attaques de Guenther en troisième position, ce qui lui a coûté une énergie précieuse, avant que le pilote BMW finisse par le doubler. Toujours largement en tête, da Costa a remporté la victoire, la première pour DS Techeetah depuis le début de la saison 2019/20. Bien qu’il n’ait presque plus d’énergie, Guenther a réussi à franchir la ligne d’arrivé en deuxième position suivi de près par Vergne à la troisième place.

Du côté de nos Belges de service, Jérôme d’Ambrosio (Mahindra) termine 13ème après avoir inéxorablement glissé dans le ventre mou du peloton et termine deux échelons devant Stoffel Vandoorne (Mercedes), complètement à la dérive pendant tout le week-end.

Avec Com