Le Néerlandais Robin Frijns (Envision-Virgin) a remporté le ePrix de Paris, huitième manche du Championnat du monde de Formule E. La course a été marquée par l’apparition de la pluie peu avant la moitié de l’épreuve, provoquant de nombreux incidents et interruptions. Les deux Belges engagés dans ce championnat, Jérôme D’Ambrosio (Mahindra Racing) et Stoffel Vandoorne (HWA Racelab) n’ont pas terminé la course. D’Ambrosio cède ainsi la première place du général à Frijns.

Leader du général au départ, D’Ambrosio avait réalisé le sixième temps des essais, mais il a été déclassé, comme son équipier Pascal Wehrlein, auteur de la pole, pour une infraction au règlement sur la pression des points. Les deux hommes ont dû s’élancer depuis la dernière ligne sur la grille de départ. Alors qu’il se trouvait dans les points suite à une belle remontée, D’Ambrosio a heurté un mur à deux minutes de la fin et a dû abandonner.

Problèmes mécaniques pour Vandoorne

La course de Vandoorne s’est rapidement achevée en raison de problèmes mécaniques.

Frijns (Envision-Virgin) a devancé, au bout des 45 minutes + 1 tour de la course disputée sur un circuit de 1,9 kilomètre tracé autour des Invalides, les Allemands André Lotterer (DS-Techeetah) et Daniel Abt (Audi). Il est le huitième vainqueur différent en autant de courses cette saison.

Frijns prend la tête du championnat avec 81 points, un de plus que Lotterer. D’Ambrosio, 65 points, recule en cinquième position.

La prochaine manche est programmée le 11 mai à Monaco.

Source : Com