Cricus et Collard terminent la saison ASAF de Courses de côte en beauté

Jacky Gourdet s’est montré (de peu) le plus rapide à la Roche-en-Ardenne (S. China)

Alors que quasi tous les titres étaient joués, non moins de 116 pilotes au départ de la dernière côte de la saison ! Long de 5,55 kilomètres, ce parcours très complet reste toujours très apprécié. Et ce n’est pas le multiple champion de France Nicolas Werver qui dira le contraire. Avec sa Porsche 997 GT2, il aura flirté avec le meilleur temps absolu de Jacky Gourdet qui termine l’année en beauté. En historique, si la victoire revenait à Noël Damiens, le titre était finalement attribué à Omer De Peuter. Enfin, Alain Cricus et Florian Collard en ont également profité pour signer un deuxième succès en « Communautaire », cette année.

Epreuve RACB :

En accueillant des références en voitures fermées comme Nicolas Werver (octuple champion français) ou encore Frédéric Neff (ancien champion suisse), les organisateurs du CMP Chiny ont mixé la qualité avec la quantité. Et du côté du Français et sa terrible 997 GT2 de 690 chevaux, il se permettait même de précéder en essais son compatriote, néanmoins nouveau champion de Belgique, Jacky Gourdet (Norma M20). En course, il n’aura finalement manqué que 13 centièmes à Werver pour réaliser l’exploit de remporter le général tout confondu avec une voiture fermée face au prototype vainqueur de Gourdet. Troisième du général et deuxième en catégorie 2, Daniel Allais (Dallara F308 Mercedes) signait son septième résultat de l’année, de quoi assurer le titre de vice-champion à un autre Français. Pour le podium, ce sont seulement 27 centièmes qui manquaient à Jacques Marchal (Formule Van Diemen) ou encore une troisième montée compromise par l’arrivée d’une légère averse. Ce qui permettait aux Français Renaud Fontenelle (Formule Tatuus) de remporter la troisième manche en catégorie 2 et Roland Tromp (Tatuus Formula Master) de grimper sur la plus petite marche d’un podium bleu blanc rouge. Si Didier Boemer clôturait le top 5, Adrien Marchal (Silver Car S2F Evo) et Philippe Fusillier (Norma) prenaient respectivement les sixième et septième places tout en remportant leur classe.

Nicolas Werver a bien failli battre les voitures « ouvertes » (S. China)

Du côté des voitures fermées, c’est à une superbe procession Porsche qu’ont eu droit les spectateurs. Bien sûr, la logique était respectée avec la 997 GT2 de Werver qui l’emportait devant la 996 GT3 (tout de même 575 chevaux mais sans turbo) de Neff et enfin la « petite » 997 en version Cup de Loïc Cordier. En se montrant à deux reprises meilleur belge, ce dernier s’assurait la deuxième place au championnat derrière Martin Bach, absent ici et déjà titré. Avec sa BMW M3, Stephane Emond échouait au pied du podium devant la Peugeot 205 d’Eric Schwilden qui était même bien mal récompensé de son attaque permanente en cassant son moteur en dernière montée. Quant à Philippe Dewulf (Citroën Xsara WRC), un joint de culasse cassé aux essais l’empêchait de se mesurer aux Porsche. A moins d’une seconde de Schwilden néanmoins vainqueur de classe, Bruno Cazoli (Opel Kadett GTE) prouvait que le rythme était élevé en précédant la Mitsubishi Lancer du Luxembourgeois Cédric Schilling. Treizième, Sébastien Starck remportait son groupe tout en intercalant sa Renault Clio parmi certaines plus préparées. Enfin, Eric Van Leent (VW Golf 3 16v) repartait avec la coupe de vainqueur en classe 9.

Epreuve ASAF :

Les Porsche avaient décidément le vent en poupe dans nos Ardennes  puisqu’Alain Cricus remportait la D1-2-3 ASAF! (S. China)

Avec les 41 inscrits en national, l’organisation a encore réussi à faire monter 75 pilotes présents en « Communautaire ». Et là aussi, c’est une Porsche qui allait faire la différence en l’absence du champion 2019, Christophe Le Nouvel, mais en présence d’une belle concurrence avec Francis Gilles (Ford Escort Cosworth) ou encore Olivier Dubois (Lotus Exige). Dans la foulée de Houyet, c’est bien sûr Alain Cricus qui faisait triompher sa 996 GT3 devant Gilles qui prenait néanmoins la place de vice-champion FWB pour un petit point face à Cricus. Première surprise sur le podium, Michel Meunier installait son Opel Kadett devant Dubois pour 21 centièmes. Aussi régulier que performant avec sa Clio de Division 2, Arnaud Leclerc signait un nouveau top 5 au général. A la sixième place, une des performances du jour était signée par Arnaud Dewalque et son efficace Citroën AX de classe 5. Il précédait Thibault Janty (Clio), enchanté de sa nouvelle boîte séquentielle, ainsi que Steve Fafra qui terminait l’année, cinquième du championnat. Juste devant à l’issue de celui-ci Julien Lupardi (AX) souffrait sur cette côte rapide mais remportait tout de même sa catégorie au même titre que Quentin Barthelemy qui finissait l’année en beauté en 2-6 et à une bonne 13ème place. Avec sa très jolie Alfa Romeo 75 V6 très proche de l’origine, Philippe De Wachter gagnait la D1 et prenait la 24ème place du général juste devant Philippe Denis (Ford Focus 1-3). Comme ces derniers, Arnaud Boulanger (avec une très originale Subaru Justy 3-10) et Arnaud Denis (Toyota Corolla) remportaient également leur classe. A noter que lors de la dernière montée sous la pluie, c’est Guillaume Lejeune (BMW 325i) qui assurait le meilleur chrono parmi les 28 concurrents qui sont tout de même montés.

Florian Collard était un peu trop esseulé en D4 ASAF (S. China)

En D4 où se retrouvent les bolides réservés à la compétition, Florian Collard (BRC CM09 Evo) se sentait un peu seul face aux nombreux kart-cross et n’avait aucun mal à s’imposer pour plus de trente secondes au cumul des deux manches. Encore une fois, le spectacle et la bagarre pour la victoire étaient superbes en 4-14 où s’affrontent les kart-cross. Le plus rapide aux essais, Marc Philippens faisait de même lors de la première montée. Si Ismael Cappe remportait la deuxième montée disputée tardivement et perturbée par la pluie, Joseph Ferro était le plus rapide en troisième montée. Néanmoins, cela ne suffisait pas pour empêcher la victoire de Benoit Matagne, le plus régulier, qui s’imposait pour seulement 25 centièmes ! Philippens terminait au pied du podium devant un étonnant Sébastien Ansiaux.

A noter les chaleureux remerciements adressés par tous les acteurs de la discipline à Léon Blasutig qui a décidé de prendre une retraite bien méritée après des années d’aide au sein de multiples organisations. Quoi qu’il en soit, on espère recroiser tout ce beau petit monde aussi nombreux qu’à La Roche lors de la saison 2020.

Les résultats :

RACB :

Classement général Catégorie 2 :

1. J. Gourdet (F/Norma M20F-1er CN21) 1.58.97

2. D. Allais (F/Dallara F308 Mercedes-1er DE2-16) 2.02.32

3. R. Tromp (F/Tatuus Formula Master-1er DE2-17) 2.05.38

4. J. Marchal (Formule Van Diemen-1er DE2-15) 2.05.65

5. D. Boemer (Dallara F394-DE2-16) 2.06.07

7. A. Marchal (Silver Car S2F Evo-1er CM13) 2.10.60

8. Ph. Fusillier (F/Norma-1er CN20) 2.10.98

(14 classés)

Classement général Catégorie 1 :

1. N. Werver (F/Porsche 997 GT2-1er E1-10) 1.59.10

2. Fr. Neff (CH/Porsche 996 GT3-E1-10) 2.06.96

3. L. Cordier (Porsche 997 GT3 Cup-E1-10) 2.10.15

4. St. Emond (BMW M3-E1-10) 2.12.81

5. E. Schwilden (Peugeot 205 Targez-1er E1-8) 2.15.74

13. S. Starck (Renault Clio 3 Cup-1er ABA5) 2.26.00

15. R. Fontenelle (F/Peugeot 205 Rallye-1er E1-7) 2.30.51

18. E. Van Leent (VW Golf 3 16v-1er E1-9) 2.48.96

(19 classés)

Classement général Catégorie 3 :

1. N. Damiens (F/Martini MK-1er H23) en 2.24.84

2. O. De Peuter (Fischer Fury-H23) 2.52.12

(2 classés)

 

ASAF :

Classement général Division 4 :

1. Fl. Collard (BRC CM09 Evo-1er 4/15) 4.32.31

2. B. Matagne (BRC Kart-Cross-1er 4/14) 5.02.70
3. J. Ferro (Kart-Cross Peters-4/14) 5.02.95

4. M. Philippens (BRC Kart-Cross-4/14) 5.05.39

5. S. Ansiaux (Baraccuda Kart-Cross-4/14) 5.18.99

(9 classés)

Classement général Divisions 123 :

1. A. Cricus (Porsche 996 GT3-1er 2/8) 4.36.07

2. Fr. Gilles (Ford Escort Cosworth-1er 3/13) 4.44.26

3. M. Meunier (Opel Kadett C-1er 3/12) 4.54.12

4. O. Dubois (Lotus Elise-3/13) 4.54.33

5. A. Leclerc (Renault Clio 2 Cup-1er 2/7) 5.00.57

6. A. Dewalque (Citroën AX GT-1er 2/5) 5.02.61

7. Th. Janty (Renault Clio-2/7) 5.02.98

8. St. Fafra (VW Golf 1-3/12) 5.03.15

9. L. Close (VW 1303 LS-3/13) 5.03.80

10. P. Clajot (Mitsubishi Lancer Evo-3/12) 5.03.93

11. J. Lupardi (Citroën AX 8v-1er 3/11) 5.04.88

13. Q. Barthelemy (Honda Civic-1er 2/6) 5.11.93

24. Ph. De Wachter (Alfa Romeo-1er 1/4) 5.23.57

25. Ph. Denis (Ford Focus-1er 1/3) 5.29.26

31. A. Boulanger (Subaru Justy-1er 3/10) 5.38.40

41. Ar. Denis (Toyota Corolla-1er 1/2) 5.52.21

(53 classés)